Le français à luniversité

Silence

Haydée Silva

Référence de l'oeuvre:

Aragón, Flavia (dir.), (2007), Silence, Estudios de Lengua y Literatura Francesas, no 17, 2006-2007, Servicio de Publicaciones de la Universidad de Cádiz, Cádiz (Espagne), 232 pages.

Texte intégral

Image1

1Pour fêter ses vingt ans, la revue bilingue ELLF nous offre une livraison dont la lecture s’avère fort instructive et qui explore avec une grande diversité la relation entre silence et littérature. Diversité, d’abord, des angles d’approche. Dans les différentes contributions, on explore les trois dimensions mises en évidence par J. Wilker dans « La scission du signe ou l’irréductible ambiguïté du mot silence » : le silence en tant que mot (silence dans le texte), en tant qu’absence de signe (silence du texte) et en tant que condition de production et de réception (silence autour du texte). Diversité, ensuite, des auteurs choisis et de leur degré de notoriété : E. et J. de Goncourt côtoient D. Comès, A. Djebar, O. Mirbeau, E. von Arnim, A. Nothomb, M. Yourcernar et A. Ernaux. Un article aborde aussi le rôle du silence dans le symbolisme, entre musique et poésie. Mise à part l’étude consacrée par S. Thorel au « silence des romans classiques », on notera un équilibre relatif entre auteurs nés au XIXe et au XXe siècles. Diversité aussi des genres : journal, nouvelle, roman, essai, poésie et même autobiographie sont au rendez-vous, auquel manque pourtant le théâtre. Moins de diversité, il est vrai, quant aux origines géographiques, puisque ce sont les écrivains français qui prédominent. Signalons également que seuls trois textes sur douze, y compris le préambule, sont rédigés en espagnol.

2Il est étonnant de constater que, sur les onze articles proposés, tous d’une grande qualité, dix sont signés par des femmes, tandis que deux tiers des écrivains dont l’œuvre est abordée sont en fait des écrivaines. Par ailleurs, deux textes abordent explicitement, dès leur titre, le silence des femmes. Le silence en littérature serait-il sexué ?

Haut de page

Pour citer

Haydée Silva, Silence
Le français à l'université , 13-03 | 2008
Mise en ligne le: 13 février 2012, consulté le: 25 mars 2019

Haut de page