Le français à luniversité

Standardisation et déstandardisation. Le français et l’espagnol au XXe siècle / Estandarización y desestandarización. El francés y el español en el siglo XX

Patrick Chardenet

Référence de l'oeuvre:

Erfurt, Jürgen et Gabriele Budach (dir.), (2008), Standardisation et déstandardisation. Le français et l’espagnol au XXe siècle / Estandarización y desestandarización. El francés y el español en el siglo XX, coll. « Sprache, Mehrsprachigkeit und sozialer Wandel », vol. 7, Peter Lang. Internationaler Verlag der Wissenschaften, 251 pages.

Texte intégral

Image1

1Ce n’est un secret pour personne que les langues évoluent. Pour s’en convaincre, il suffit de comparer un manuscrit du Moyen Âge, une édition originale d’une pièce de théâtre du XVIIe siècle et un roman contemporain. Mais a-t-on bien identifié ce qui génère cette dynamique dans telle ou telle langue ? Parmi les langues coloniales européennes, l’espagnol et le français ont évolué dans des espaces différents et sur des bases centrales distinctes, à partir de variables parfois comparables. La question de la norme, des standards et de leurs processus est au cœur de ce numéro 7 de la revue, qui nous pousse à identifier les facteurs d’émancipation linguistique, montrant ainsi les limites des modèles sociolinguistiques classiques. La diffusion des langues entre les continents, hier imposée par la conquête guerrière ou la voie coloniale, aujourd’hui appropriée par l’expansion de l’Internet, la massification des systèmes éducatifs et la densité des flux de population tendent inévitablement à favoriser l’émergence d’usages différenciés qui modélisent plus partiellement que globalement. Plus une langue est répandue, plus elle est soumise à ces mouvements, plus sa norme initiale est remise en question. Les langues romanes les plus internationalisées ont toutes connu une diversification avec leur expansion coloniale. Aujourd’hui, elles sont confrontées à ces nouveaux enjeux de perte de centre et de gain d’espaces. Car il ne s’agit pas de substituer un centre de référence à un autre. En passant de la sociolinguistique à la politologie linguistique, la reconnaissance de l’impact démolinguistique sur l’internationalisation de la langue devrait nous conduire à mieux gérer une déstandardisation constructive.

2Outre les articles de Jürgen Erfut et Gabriele Budach, on trouvera des contributions de Philippe Hambye, de Barbara Frank-Job, de Gerda Hassler, de Bernhard Pöll, de Klaus Zimmermann, d’Eva Gugenberger et de Sabine Hofmann.

Haut de page

Pour citer

Patrick Chardenet, Standardisation et déstandardisation. Le français et l’espagnol au XXe siècle / Estandarización y desestandarización. El francés y el español en el siglo XX
Le français à l'université , 13-03 | 2008
Mise en ligne le: 13 février 2012, consulté le: 17 juin 2019

Haut de page

Auteur

Patrick Chardenet

Du même auteur

Haut de page