Le français à luniversité

Le français au Levant, jadis et naguère. À la recherche d’une langue perdue

Patrick Chardenet

Référence de l'oeuvre:

Aslanov, Cyril, (2006), Le français au Levant, jadis et naguère. À la recherche d’une langue perdue, Honoré Champion, Paris, 264 pages.

Texte intégral

Image1

1Sur les vestiges de la francophonie des croisés — elle-même fondée sur l’introduction de l’ancien français d’Oïl dès la fin du XIe siècle, sur des substrats localisés (occitan à Tripoli, normand à Antioche) et sous la pression de dialectes romans  s’est érigée une langue levantine, dans un processus souvent interrompu mais toujours repris, influencé par les langues de la région. Novatrice (incorporant de l’occitan avant même que les Occitans ne deviennent francophones et influencent le français), cette langue a constitué un superstrat culturel étendu. Telle est la thèse défendue par Cyril Aslanov dans cet ouvrage, où il convoque la philologie, la sociolinguistique de terrain et la linguistique comparée avec une grande habileté, qui lui permet d’éviter les pièges tendus par les sources littéraires et juridiques nombreuses mais retravaillées. La conscience qu’ont les locuteurs de leur différence linguistique (français d’Égypte et du Liban), ainsi que l’alternance codique entre le français standard et le français du Levant chez un même locuteur dans des situations sociales exigeant l’un ou l’autre constituent des bases de l’hypothèse d’une unité linguistique franco-levantine entre Istanbul, Beyrouth, Damas, Jérusalem, Le Caire et Alexandrie. Paradoxalement, cette langue, dont le corpus actuel s’est considérablement affaibli au cours du XXe siècle, ne sert pas de ressource pour le développement de l’enseignement du français langue étrangère dans la région. Le clivage entre les stocks lexicaux, la phonétique du français standard et ceux du français du Levant constituent autant de problèmes entre parlure locale et parlure internationale, qu’il peut en exister à Bamako ou Montréal.

Haut de page

Pour citer

Patrick Chardenet, Le français au Levant, jadis et naguère. À la recherche d’une langue perdue
Le français à l'université , 13-03 | 2008
Mise en ligne le: 09 février 2012, consulté le: 21 octobre 2017

Haut de page

Auteur

Patrick Chardenet

Du même auteur

Haut de page