Le français à luniversité

Réussir les hybridations culturelles et linguistiques : un enjeu pour l’éducation

Patrick Chardenet

Texte intégral

1En général, les systèmes éducatifs nationaux éprouvent des difficultés à imaginer que la langue d’instruction est une langue d’accès aux savoirs parmi d’autres, et que de la cour d’école au campus universitaire les interactions sont pluriculturelles et plurilingues. C’est pourtant une réalité qui s’impose à des échelles diverses. Que l’on soit en France, en Espagne, au Liban, au Cameroun, au Paraguay, aux États-Unis ou au Canada, nombre d’élèves sont scolarisés en deux ou trois langues, par l’intermédiaire de programmes bi-plurilingues ou d’expériences de migrations et de scolarisations dans différentes langues. Plus difficile encore est de décider ce que l’on peut faire dans une telle situation. Les dispositifs, les supports à la formation des maîtres en Afrique subsaharienne ou dans la Caraïbe, les établissements européens ou internationaux et les filières universitaires en langue étrangère qui intègrent une dimension francophone proposent tous des réponses. L’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM), qui représente un nouveau modèle de coopération participative où la place et le rôle des langues africaines sont mis en évidence par de nombreuses études locales et internationales (comme LASCOLAF - Langues dans l’enseignement fondamental en Afrique subsaharienne francophone), la production locale de contenus de formation, qui s’impose comme facteur de développement durable, et l’élaboration de référentiels plurilingues (comme les grammaires bilingues) convergent toutes vers une approche intégrée de l’objet langues. Danièle Moore et Laurent Gajo font ici une synthèse des situations sociodidactiques en proposant une typologie de l’enseignement des disciplines en langues étrangères. Marion Alcaraz, quant à elle, décrit l’offre de ressources pédagogiques pour la formation des instituteurs et l’enseignement du français en accès libre, mise en place dans le cadre de l’IFADEM. Douze notes de lecture, qui proviennent de l’Argentine, du Cameroun, de la Côte-d’Ivoire, de la France, du Maroc, de Monaco, du Togo, de la Roumanie, du Rwanda et du Swaziland, complètent ce numéro. Dans celles-ci, on traite de questions de morales langagières articulées autour de propositions de recherche établies par Bernard Gardin avant sa disparition; on analyse les pratiques langagières en tant que lieux et moyens de la constitution de soi comme sujet moral, ce qui intéresse vivement l’hybridité constitutive des contextes et des dispositifs plurilingues.

Haut de page

Pour citer

Patrick Chardenet, Réussir les hybridations culturelles et linguistiques : un enjeu pour l’éducation
Le français à l'université , 14-04 | 2009
Mise en ligne le: 21 décembre 2011, consulté le: 21 janvier 2019

Haut de page

Auteur

Patrick Chardenet

Du même auteur

Haut de page