Le français à luniversité

Regards critiques sur la notion d’« interculturalité ». Pour une didactique de la pluralité linguistique et culturelle

Patrick Chardenet

Référence de l'oeuvre:

Blanchet, Philippe, et Daniel Coste (dir.), (2010), Regards critiques sur la notion d’« interculturalité ». Pour une didactique de la pluralité linguistique et culturelle, L’Harmattan, Paris, 190 pages.

Texte intégral

Image1

1Il est stimulant d’entendre dire que les choses ne vont jamais de soi lorsque s’installe dans un savoir partagé une idée aux allures de concept qui, en se répandant dans les discours sociaux, affecte par capillarité les discours spécialisés. Il en va de la notion d’« interculturalité » comme d’autres concepts qui circulent trop et trop vite. On se demande ici avec justesse si, finalement, cela n’est pas dû à l’impasse faite à l’origine sur le concept de culture, qu’il aurait fallu déconstruire puis reconstruire, et à l’abstraction figée vers laquelle renvoie la notion d’interculturalité par rapport à celle d’interculturation (qui désigne un processus interactionnel). Produits à la suite de l’atelier « Regards critiques sur la question interculturelle » du colloque international « Langue(s) et Insertion (discriminations, normes, apprentissages, identités) » organisé à l’Université Rennes 2 par le PREFics (EA 3207), le GIS « Pluralités Linguistiques et Culturelles » et le Réseau Francophone de Sociolinguistique du 16 au 18 juin 2009, les huit articles et l’introduction (de Daniel Coste et Philippe Blanchet) interrogent la notion d’interculturalité sous plusieurs angles : la redéfinition du concept de culture, par Albin Wagener ; la dialogicité de la culture comme artefact pédagogique, par Damien Le Gal ; la contextualisation dans l’enseignement du français en Algérie, par Malika Kebbas, et dans les cours de francisation au Québec, par Anne-Sophie Calinon ; les tensions didactiques produites par les malentendus interculturels en ce qui touche le plan d’apprentissage, par Nathalie Auger et Christina Romain ; l’agir professionnel selon le plan d’enseignement, par Michèle Levacic-Burkhardt, et selon l’herméneutique, par Didier de Robillard et Marc Debono.

2La plupart des concepts évoqués ici convergent vers l’interprétation dynamique de la signification appelée par de Robillard et Debono sous la forme d’une herméneutique non pas de l’objet interculturalité constitué de signes, mais de l’agir interculturation constitué d’actes et de discours. C’est ce que Blanchet et Coste traduisent sur le plan didactique, dans leur introduction, par une intégration de la compétence interculturelle que construit l’apprenant comme acteur au sein d’ensembles sociaux complexes, suivant l’approche actionnelle qui apparaît sous la forme d’une notion émergente : l’alterculturation. Un petit livre qui donne l’envie d’un gros ouvrage.

Haut de page

Pour citer

Patrick Chardenet, Regards critiques sur la notion d’« interculturalité ». Pour une didactique de la pluralité linguistique et culturelle
Le français à l'université , 16-01 | 2011
Mise en ligne le: 31 janvier 2012, consulté le: 18 janvier 2019

Haut de page

Auteur

Patrick Chardenet

Du même auteur

Haut de page