Le français à luniversité

Échanges d’expériences

Stéphane Grivelet

Texte intégral

1Le français à l’université est un outil au service des enseignants des départements de français dans le monde qui permet de mettre en avant des publications récentes, des expériences pédagogiques ou des résultats de recherche. Depuis quelques numéros, la plupart des articles ont été rassemblés dans une rubrique « Sous la loupe » autour d’une région du monde, en mettant en valeur, par de courts articles, des expériences réalisées dans les départements de français, l’histoire de l’enseignement du français dans un pays ou encore des projets de recherche locaux ou internationaux. Nous continuerons à présenter de tels dossiers dans les prochains numéros, notamment un « Sous la loupe » sur le Maghreb dans le prochain numéro du Français à l’université.

2Dans le présent numéro, nous consacrons nos colonnes à un « Sous la loupe » d’un autre genre, puisqu’il ne concerne plus une région, mais une thématique spécifique (dans ce cas, la traduction et la terminologie). Ce petit dossier a pu être réalisé grâce au soutien du réseau Lexicologie, Terminologie, Traduction (http://www.ltt.auf.org/index.php), un ancien réseau de chercheurs de l’AUF qui est devenu, en 2011, une association internationale.

3Nous espérons à l’avenir alterner des dossiers thématiques, comme celui du présent numéro, et des dossiers régionaux, avec à chaque fois quelques courts articles partageant soit une expérience pédagogique, soit le résultat d’une recherche. Nous invitons les équipes de chercheurs ou plus généralement les universitaires qui souhaiteraient coordonner de tels numéros à faire des propositions de thématiques pour les numéros à venir du Français à l’université.

4Le français à l’université sortira aussi de la routine à l’occasion du dernier numéro de l’année 2013. La rédaction du bulletin a reçu en effet des articles ou des prises de position sur la question des langues d’enseignement dans l’enseignement supérieur, notamment sur la question du plurilinguisme et du monolinguisme dans les universités, de l’introduction de langues étrangères dans l’enseignement, de l’extension de l’usage de l’anglais dans certains systèmes universitaires et des conséquences pour les étudiants, les professeurs, la qualité de l’enseignement et la capacité à développer de nouvelles connaissances et concepts dans des langues qui n’auraient pas ou plus leur place dans la recherche et l’enseignement universitaire. Et au-delà, un questionnement sur la place du français aujourd’hui dans l’enseignement supérieur, à la fois dans les pays francophones eux-mêmes mais aussi dans les universités des pays non-francophones.

5Un numéro spécial sera consacré à ce sujet en fin d’année 2013 et nous invitons les personnes intéressées à proposer des résumés d’articles (200 mots environ) sur ces thématiques. L’article final fera 9000 caractères. Plus que des articles généraux, nous cherchons des témoignages précis et des informations pouvant être partagés avec la communauté d’universitaires qui lisent Le français à l’université. Par exemple, quels ont été les résultats réels de l’introduction massive de masters en anglais dans certains pays européens ? Ont-ils réellement favorisé une plus grande attractivité de l’enseignement supérieur de ce pays auprès des étudiants étrangers ? Quelle a été la conséquence sur le niveau des cours et des étudiants ? Certains professeurs ou étudiants ont-ils été dans l'incapacité d’entrer dans un système anglophone ? Ou encore, quelles ont pu être les conséquences positives ou négatives du plurilinguisme ou du monolinguisme dans certains établissements ?

6Les propositions d’articles (résumés) doivent être envoyées au plus tard le 31 octobre 2013 à francais-langues@auf.org. De même, il est possible de proposer une thématique pour un futur « Sous la loupe » en nous contactant à cette même adresse.

7Nous espérons la contribution du plus grand nombre de personnes au numéro spécial de fin d’année sur le thème « Plurilinguisme, monolinguisme et place du français à l’université » ainsi qu’aux futurs dossiers thématiques pour que Le français à l’université remplisse pleinement son rôle d’outil favorisant l’échange d’expériences entre universitaires francophones du monde entier.

Haut de page

Pour citer

Stéphane Grivelet, Échanges d’expériences
Le français à l'université , 18-02 | 2013
Mise en ligne le: 29 juillet 2013, consulté le: 19 janvier 2019

Haut de page

Auteur

Stéphane Grivelet

Du même auteur

Haut de page