Le français à luniversité

De la pédagogie convergente à la didactique intégrée : langues africaines-langue française

Patrick Chardenet

Référence de l'oeuvre:

Maurer, Bruno, (2007), De la pédagogie convergente à la didactique intégrée : langues africaines-langue française, coll. « Langues et développement », Éditions L’Harmattan, 222 pages.

Texte intégral

Image1

1Voilà un ouvrage qui constitue une prise de position critique et constructive sur une démarche didactique qui a cependant permis, en 20 années d’application au Mali, d’ouvrir une brèche dans l’appréciation négative des relations entre les langues africaines et les langues européennes dans les systèmes éducatifs africains.

2L’approche de Bruno Maurer est à la fois axée sur l’observation (pratiques, curricula, manuels), sur la discussion des postulats et sur une analyse des discours tenus au nom de la pédagogie convergente. Il met en évidence l’expansion de la pédagogie convergente dans un contexte structurel et idéologique, ainsi que ses apports expérientiels et ses limites, pour proposer un cadre de nouvelles pratiques : une didactique intégrée pour conduire la classe dans des contextes plurilingues, liant les différents systèmes linguistiques en présence, les stratégies d’apprentissage réelles observées et les stratégies d’enseignement requises.

3La pédagogie convergente, fondée sur l’hypothèse d’un modèle linguistique générativiste réducteur, devient progressivement victime de son succès politique : ses acteurs sont parfois entraînés malgré eux par la dynamique de l’innovation. La méthode ne peut se penser en se faisant, ni se faire en explicitant la manière dont l’enseignant aidera l’élève à passer de sa langue première à la langue étrangère. La nécessité que les langues de l’espace social finissent par partager l’espace de la communication scolaire y est posée comme principe, mais la manière dont l’apprenant va se servir de ses compétences en langue 1 pour introduire la langue 2 n’a pas véritablement fait l’objet d’observations et d’analyses systématiques, constituant ainsi un vide, un impensé finalement inhibiteur.

4Par-delà l’ensemble des travaux menés ces dernières années sur l’apprentissage et l’enseignement des langues en contexte plurilingue, cet ouvrage nous invite à réfléchir au risque permanent que fait courir au sens et aux applications le succès d’une notion.

Haut de page

Pour citer

Patrick Chardenet, De la pédagogie convergente à la didactique intégrée : langues africaines-langue française
Le français à l'université , 13-01 | 2008
Mise en ligne le: 26 mars 2012, consulté le: 19 juin 2019

Haut de page

Auteur

Patrick Chardenet

Du même auteur

Haut de page