Le français à luniversité

Identités francophones ?

Patrick Chardenet

Texte intégral

1Dans quelle mesure et de quelle façon les facteurs d’appartenance sont-ils constitutifs d’une identité personnelle qui apparaît comme un outil indispensable à la compréhension des postures et des mobilités des individus ? «Pour ego, la vie prend sens à partir du sens qu’il lui donne» et «l’identité est ce qui structure cette unité de sens à un moment donné»1.

2Si le lieu de naissance reste unique, ni le patronyme ni l’héritage biologique, qui déterminaient hier un substrat essentialiste, ne sont aujourd’hui isolés des changements que peuvent apporter la loi et la génétique. Dans ses dimensions multiples et variables, l’identité personnelle est un processus d’altération permanent (de construction, de reconstruction et de déconstruction). En d’autres termes, c’est une production en perpétuelle évolution par laquelle l’acteur devient autre selon ses rapports avec autrui par, avec et contre les autres.

3L’appartenance linguistique n’est donc pas une donnée stable, et toute tentative d’en limiter les territoires, les droits d’accès et de sortie est vouée à l’échec. Ainsi les identités francophones ne peuvent être comprises à partir des identités nationales, car le français, langue internationale, sur sol et hors sol, en contact inter-individuel et intra-individuel avec des centaines d’autres langues, participe à ce mouvement. Marelles textuelles et langagières, les littératures, qui s’imprègnent des mélanges, n’échappent pas à l’expression de cette altération. L’appartenance à la francophonie ne peut être exclusive et ostracisante. Il n’existe pas de destins linguistiques individuels, ce que traduisent parfaitement les portfolios d’évaluation des compétences.

4Ce numéro met de l’avant l’hétérogénéité qui constitue la francophonie, ses locuteurs plurilingues et ses langues de contact, ses expressions culturelles et scientifiques.

Haut de page

Notes

1 J.-C. Kaufmann, L’invention de soi. Une théorie de l’identité, Armand Colin, Paris, 2004, p. 93 et p. 100.

Haut de page

Pour citer

Patrick Chardenet, Identités francophones ?
Le français à l'université , 13-02 | 2008
Mise en ligne le: 15 mars 2012, consulté le: 16 juin 2019

Haut de page

Auteur

Patrick Chardenet

Du même auteur

Haut de page