Le français à luniversité

Actes du colloque La didactique des langues. « Les nouveaux dispositifs pour l’enseignement/apprentissage des langues : du paradigme de l’instruction au paradigme de l’autonomie »

Alain Cyr Pangop Kameni

Référence de l'oeuvre:

Fadel, Fady et de Cynthia Eid (dir.), (2006), Actes du colloque La didactique des langues. « Les nouveaux dispositifs pour l’enseignement/apprentissage des langues : du paradigme de l’instruction au paradigme de l’autonomie », Éditions de l’Université Antonine, Hadath – Baabda (Liban), 192 pages.

Texte intégral

Image1

1Le collectif que présentent Fady Fadel et Cynthia Eid à l’issue du premier colloque international sur la didactique des langues de l’Université Antonine (Liban) frappe d’emblée par son caractère trilingue. L’avant-propos, l’introduction, les interventions d’honneur, les trois sections, les tables rondes, la conclusion et les références, qui constituent ses articulations, peuvent se lire à la fois en français, en anglais et en arabe.

2F. Clavier y trace les grandes lignes méthodologiques de la didactique des langues, qu’il dit être une jeune discipline universitaire. C. Murray constate que l’anglais est une langue de démocratie, tandis que le titre du texte en arabe qui clôt la série de l’avant-propos appelle à la revitalisation des valeurs dans l’enseignement des langues. L’introduction de C. Eid présente les objectifs de la rencontre : traiter de la question d’autonomie dans le contexte de l’introduction de nouveaux dispositifs telles les technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement (TICE) ; montrer l’effet direct des applications didactiques sur le savoir et le savoir-faire des enseignants et des apprenants ; déterminer les possibilités étant donné les spécificités et les traditions pédagogiques du Liban. « Mais tout cela nous rapproche-t-il les uns des autres ? » s’interroge L. Rohban tout en relevant que « les moyens de communication deviennent titanesques ». M. Bennasar estime que la thématique de ce colloque rejoint deux priorités essentielles de l’AUF : le trilinguisme et l’usage des TIC dans l’apprentissage. S’appuyant sur des études de cas, M.-J. Barbot voit dans l’autonomie un concept éclairant pour comprendre l’articulation entre la subjectivité et la socialisation. A. Jebali analyse les perspectives des effets de l’autonomie sur les enseignants et les apprenants. Najura Jreidim montre les bénéfices du « E-minded Generation », alors que S. Bsaibes attire l’attention sur la nécessité de réfléchir sur le type de technologie à utiliser en contexte didactique. G. Mourad planche ensuite sur le traitement automatique des langues, et l’étude d’environnements des TIC apparaît sous la plume de C. Sabieh, de C. Eid et de Pierre Gédéon. Enfin, les expériences informatiques sont étudiées par F. Mangenot, M. Shulman, Z. Dagalh et R. M. Nieman. Bref, ce livre est une introduction aux modèles éducatifs du Moyen-Orient. Il est indispensable pour ceux qui souhaitent comprendre les usages des NTIC et les pratiques didactiques en cours.

Haut de page

Pour citer

Alain Cyr Pangop Kameni, Actes du colloque La didactique des langues. « Les nouveaux dispositifs pour l’enseignement/apprentissage des langues : du paradigme de l’instruction au paradigme de l’autonomie »
Le français à l'université , 13-02 | 2008
Mise en ligne le: 16 mars 2012, consulté le: 18 mars 2019

Haut de page

Auteur

Alain Cyr Pangop Kameni

Université de Dschang (Cameroun)

Du même auteur

Haut de page