Le français à luniversité

Grands corpus de français parlé. Bilan historique et perspectives de recherches

Évariste Ntakirutimana

Référence de l'oeuvre:

Bruxelles, Sylvie, Lorenza Mondada, Anne Catherine Simon, Véronique Traverso (éd.), (2009), Grands corpus de français parlé. Bilan historique et perspectives de recherches, Cahiers de linguistique. Revue de sociolinguistique et de sociologie de la langue française, vol. 33, no 2, E.M.E. « Intercommunications » SPRL, Cortil-Wodon (Belgique), 268 pages.

Texte intégral

Image1

1Avec la création du français fondamental, au début des années 1950, la question de l’oral et/ou de la langue en interaction sous l’angle des outils et des données est devenue préoccupante. Le passage de l’analogique au numérique a joué un rôle décisif dans la révolution tranquille des recherches, permettant de mieux collecter, transcrire, traiter et présenter les données linguistiques « naturelles ».

2Ce numéro des Cahiers de linguistique aborde deux thématiques de manière inédite. D’une part, il traite de la présentation des grandes bases de données existantes, des questions de recherche qui ont motivé leur collecte ainsi que des technologies idoines. Simultanément, il propose un état des lieux en matière d’initiatives louables et de défis majeurs à relever. D’autre part, il est question de réflexion sur la manière dont la création des banques de données a influé sur la pratique de l’oral ou de la langue en interaction.

3En s’appuyant sur différentes orientations analytiques, les contributeurs décrivent honnêtement les nombreuses difficultés qui attendent le chercheur au tournant. Ces dernières sont de divers ordres : technique, matériel, financier, méthodologique, théorique et éthique. Deux problèmes pratiques non moins importants sont également soulevés. Il s’agit de la gestion de grands corpus et de leur accessibilité pour la communauté scientifique aux fins de recherches sur la langue française dans la diversité de ses usages et de ses composantes. À toutes fins utiles, chaque contribution permet une meilleure appréhension non seulement du français, mais aussi des autres langues naturelles dans leur structure et leur fonctionnement réel.

Haut de page

Pour citer

Évariste Ntakirutimana, Grands corpus de français parlé. Bilan historique et perspectives de recherches
Le français à l'université , 14-04 | 2009
Mise en ligne le: 20 janvier 2012, consulté le: 18 janvier 2019

Haut de page