Le français à luniversité

La compétence communicative interculturelle : un modèle

Djaouida Hamdani Kadri

Référence de l'oeuvre:

Balboni, Paolo E., (2006), La compétence communicative interculturelle : un modèle, Guerra Edizioni, Perugia (Italie), 64 pages.

Texte intégral

Image1

1Comme le titre de l’ouvrage l’annonce, Paolo E. Balboni propose, en sept chapitres et dans une démarche très didactique, une modélisation de la compétence communicative interculturelle (CCIC).

2L’auteur commence par définir les principaux concepts en matière d’épistémologie, essentiellement ceux de modèle (sa hiérarchisation, sa complexité, son enseignement, son caractère génératif) et de compétence. Puis, il passe à l’élaboration d’un modèle formel de CCIC basé sur la métaphore du logiciel (Hofstede, 1991), qui inclut trois facteurs : un logiciel mental (facteurs culturels de la communication), un logiciel de communication (codes verbaux et non verbaux) et un logiciel de contexte (aspects socio-pragmatiques). Dans les chapitres 3, 4, 5 et 6 sont développées les quatre composantes du modèle. Ainsi, les codes verbaux, qui s’analysent à divers niveaux (phonologie, morphosyntaxe, lexique, etc.), peuvent conduire à des « évaluations erronées chez l’interlocuteur » du fait même des différences entre les usages. Quelques exemples nous sont donnés, notamment en morphosyntaxe (emploi du futur ou de la négation) et en phonologie (chevauchements entre les voix).

3L’auteur étudie aussi le rôle fondamental des codes non verbaux, tels le sourire, le regard ou la distance entre les corps, qui constituent une véritable zone de conflits interculturels. L’influence des valeurs culturelles, notamment des concepts de temps, d’espace ou de famille, est également fondamentale dans la communication interculturelle, tout comme l’événement communicatif (Hymes, 1972), qui donne lieu à l’échange. Prenant appui sur le modèle proposé, l’auteur conclut en prônant une approche didactique de la CCIC associée à une méthodologie constructiviste.

Haut de page

Pour citer

Djaouida Hamdani Kadri, La compétence communicative interculturelle : un modèle
Le français à l'université , 13-01 | 2008
Mise en ligne le: 23 mars 2012, consulté le: 25 mars 2019

Haut de page

Auteur

Djaouida Hamdani Kadri

Université du Québec à Montréal (Canada)

Du même auteur

Haut de page