Le français à luniversité

La formation des enseignants dans la Francophonie : diversités, défis, stratégies d’action

Albert Étienne Temkeng

Référence de l'oeuvre:

Karsenti, Thierry, Raymond-Philippe Garry, Juliette Bechoux et Salomon Tchameni Ngamo, (2007), La formation des enseignants dans la Francophonie : diversités, défis, stratégies d’action, Agence universitaire de la Francophonie (AUF) / Réseau international francophone des établissements de formation de formateurs (RIFEFF), Montréal, 386 pages.

Texte intégral

Image1

1Constitué des résultats d’une enquête sur les institutions de formation de formateurs dans les pays francophones et d’une trentaine de contributions provenant de cinq continents dont l’Afrique, l’Europe, l’Amérique, l’Asie et l’Océanie, ce livre est un ouvrage de référence sur la formation des enseignants.

2Des données présentées par les auteurs se dégage le constat d’une forte hétérogénéité des cursus, des durées, des crédits de formation et des processus de qualification et de recrutement. Bien plus, la gestion des flux massifs d’élèves est exigeante en raison de la carence en infrastructures, de la pauvreté, de la pénurie notoire, de la sous-qualification, de la gestion hasardeuse des carrières, de la démotivation et de l’usage timide des TIC. Ces faiblesses correspondent à autant de défis à relever, parmi lesquels la pédagogie en alternance, la modernisation des politiques de formation initiale, continue, ouverte et à distance, la recherche en éducation et formation, l’adoption d’une pédagogie participative, d’un plan de carrière incitatif et d’une politique plus dynamique de formation aux TIC, l’amélioration substantielle des salaires, la résolution des problèmes linguistiques internes, la bonne gouvernance, etc. Il s’agit d’aboutir à l’harmonisation des modes de formation, au partage d’expériences, aux échanges, et, surtout, à une homogénéisation des valeurs dans un contexte de mondialisation et de valorisation du développement durable.

3À terme, les enseignants de la francophonie devraient être formés dans le sens d’une plus forte professionnalisation impliquant l’adoption de l’approche par les compétences et par l’intégration des savoirs, la rationalisation de la gestion des ressources humaines, ainsi que la mise en place de réseaux de structures de formation et d’un partenariat multidimensionnel Sud-Sud et Nord-Sud. Quand ils seront réalisés, ces projets de la francophonie plurielle permettront aux systèmes éducatifs de former des enseignants qualifiés et en nombre suffisant, dans l’optique de l’« éducation primaire pour tous » et, par conséquent, de l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement.

4Téléchargez l’ouvrage: http://www.rifeff.org/pdf/Ouvrage_fef.pdf

Haut de page

Pour citer

Albert Étienne Temkeng, La formation des enseignants dans la Francophonie : diversités, défis, stratégies d’action
Le français à l'université , 13-01 | 2008
Mise en ligne le: 23 mars 2012, consulté le: 19 mars 2019

Haut de page

Auteur

Albert Étienne Temkeng

École Normale de Dschang (Cameroun)

Du même auteur

Haut de page