Le français à luniversité

Guide de l’expertise des formations de français

Colette Noyau

Référence de l'oeuvre:

Jean-Claude Beacco (coord.), Guide de l’expertise des formations de français, Éditions des Archives contemporaines, Paris, 2016, 156 pages.

Texte intégral

1Cet ouvrage, rassemblant des textes de 12 auteurs, aborde un aspect concret des actions menées à travers le monde pour la diffusion du français, celui de l’accompagnement international à l’évolution des formations de français au niveau universitaire, à travers un processus de « dialogue d’expertise » entre équipes locales et experts extérieurs missionnés pour aider à renforcer la qualité et/ou l’adéquation de ces formations.  

2L’ouvrage présente la synthèse d’un projet pluripartite (AUF [Agence universitaire de la Francophonie] / IF [Institut français] / MAEDI [Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international], 2013-2016), s’appuyant sur une longue expérience accumulée d’interventions d’expertise sur des terrains de plusieurs continents. Le projet lui-même, intitulé « Dialogue d’expertise », a abouti à la mise au point d’un dispositif d’accompagnement international des départements et centres de français des universités partageable, pour contribuer à faire évoluer les formations et à les adapter aux besoins nouveaux et aux changements des contextes. Le volume analyse ce processus et propose des outils pratiques pour les futurs acteurs d’expertises des formations universitaires de français à travers le monde : grilles d’analyse, référentiels, notamment, ce qui permet l’autodiagnostic et le travail en dialogue avec implication des acteurs des structures concernées dans le processus.

3L’ouvrage aborde la question d’un point de vue global, théorique et méthodologique : expertiser, comment ça se conçoit et comment ça se met en œuvre pour piloter l’innovation (P. Martinez), spécificités et place de la didactique dans ce processus (O. Dezutter), « métiers du curriculum » (M. Miled), puis assurance-qualité des centres universitaires de langues (S. Borg et B. Lepez). Le reste du volume est consacré à des études sur diverses spécialisations de l’enseignement du français pour des objectifs et des publics spécifiques : LANSAD (LANgues pour Spécialistes d’Autres Disciplines) — J.-C. Beacco, FOS (Français sur Objectifs Spécifiques) et FOU (Français sur Objectifs Universitaires) — J.-M. Mangiante, littérature et civilisation — L. Ramarosoa, DNL (Disciplines [dites] Non Linguistiques), formation professionnelle à l’interprétation et à la traduction — S. Bordes et F. El Qasem.

4Les objectifs centraux du projet étaient, en proposant des expertises adaptées, générales ou ciblées, dotées d’une méthodologie explicite, de développer des viviers d’experts émanant des pays émergents et de mettre au point une méthodologie de l’expertise qui soit partageable, de façon à faciliter le profilage des départements et centres de français en vue de l’analyse (et de l’autoanalyse) de leurs points forts, des difficultés à surmonter, des évolutions à envisager et des facteurs de succès à maîtriser.

5Chacun des chapitres présente la problématisation du niveau d’analyse choisi (accompagnement à l’innovation, place de la didactique dans les formations universitaires, curriculums) ou du domaine d’enseignement considéré (LANSAD, FOS, FOU, enseignement de la littérature, DNL, traduction, formation des enseignants…), en l’illustrant par des éléments significatifs tirés des études de cas auxquelles les auteurs eux-mêmes ont participé, et en fournissant une grille d’analyse pour l’expertise du domaine en question. Pour chaque domaine, on approche les points sensibles sur lesquels porte le dialogue et on aperçoit les pistes à construire pour une innovation qui puisse réussir.

6Suit une bibliographie générale et une présentation des auteurs, ainsi qu’un ensemble d’annexes offrant des outils (questionnaires, guides d’entretien, vademecum et outil de planification d’une visite d’experts, plan type de rapport d’expertise, charte déontologique des experts).

7Au total, cet ouvrage très utile offre une image concrète des métiers du FLE et du FLS, et de la façon de les piloter dans les structures universitaires. Le lecteur est convié à réfléchir sur les méthodes (questionnaires, indicateurs, exercice du dialogue institutionnel…), puis amené à voir comment agir sur la formation des enseignants de français, sur les ancrages disciplinaires des offres de formation, sur l’adaptation des offres aux demandes, mais aussi aux marchés de l’emploi nationaux, ainsi qu’aux compétences des corps enseignants disponibles, et à d’autres facteurs contextuels, plus ou moins contraignants selon les environnements nationaux, qui sont à considérer. En filigrane, le lecteur avisé pourra aussi voir comment se construit la posture institutionnelle d’« expert ».

8La version PDF de cet ouvrage est téléchargeable gratuitement sur la Bibliothèque des savoirs en partage : http://www.bibliotheque.auf.org/index.php?lvl=notice_display&id=1019

Haut de page

Pour citer

Colette Noyau, Guide de l’expertise des formations de français
Le français à l'université , 22-02 | 2017
Mise en ligne le: 08 juin 2017, consulté le: 20 août 2017

Haut de page

Auteur

Colette Noyau

Université Paris Nanterre (France)

Du même auteur

Haut de page