Le français à luniversité

Études didactiques — Études françaises et francophones

Alexis D’Hautcourt

Référence de l'oeuvre:

(2014), Revue japonaise de didactique du français, vol. 9, numéros 1-2, Études didactiques — Études françaises et francophones, Société japonaise de didactique du français, Tokyo, 309 pages

Texte intégral

Image1

1Grâce à deux recensions de S. Aoudry1, les lecteurs du Français à l’université connaissent les activités de la Société japonaise de didactique du français et le niveau de sa revue. Ce dernier numéro ne fait pas exception à sa qualité générale et à sa variété plaisante. Il est divisé en deux parties : « Études didactiques » (208 pages) et « Études françaises et francophones » (82 pages), chaque partie comportant elle-même plusieurs sections aux mêmes intitulés : « Articles », « Comptes rendus d’expériences pédagogiques » (dans la partie didactique seulement, naturellement), « Comptes rendus de colloques et congrès » au Japon et en dehors de l’archipel (on notera que de véritables articles se retrouvent dans cette section, sur le paysage et l’histoire linguistiques de la Belgique, de la Suisse et du Québec), « Comptes rendus de lecture ». La revue est bilingue français-japonais; environ un quart des contributions ont été rédigées dans cette dernière langue. Il est dommage que les comptes rendus de lecture d’ouvrages japonais ne soient pas rédigés en français; cela aurait permis d’encore mieux faire connaitre l’état des recherches et des pratiques du FLE au Japon (une traduction en français des titres des livres japonais recensés serait aussi désirable). Dans la partie didactique, on trouve des articles sur une expérience de l’enseignement de l’altérité en Chine, l’enseignement de la traduction littéraire (avec des exercices sur L’Aiguille creuse de Maurice Leblanc), des réflexions sur la traduction/adaptation en japonais des termes grammaticaux français et son utilisation pédagogique, deux études sur l’apprentissage de la prononciation du français par les apprenants japonais (leurs stratégies et une analyse fine des différences entre les systèmes vocaliques japonais et français et des problèmes de discrimination qu’elles entraînent), un article sur l’approche sémantique des temps du français, en particulier le passé composé et l’imparfait, et leur enseignement au Japon, une présentation de l’application iPhone Le français diplomatique et le récit d’une expérience de formation de communauté d’apprentissage à Osaka. Les articles de la première partie du livre aboutissent, judicieusement, à une contribution sous-titrée « Plaidoyer pour un syncrétisme méthodologique ». Une présentation d’une méthode d’enseignement développée en Corée et centrée sur les apprenants s’ajoute aux chapitres japonais et au premier article chinois pour former un petit panorama de l’enseignement du FLE dans des pays asiatiques sans tradition francophone.

2Dans la partie « Études françaises et francophones », outre les comptes rendus d’articles mentionnés ci-dessus, on peut lire une étude en japonais sur la « coofficialité » du français et du corse en Corse et un article sur le contexte discursif de la fondation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (Paris). On nous permettra de regretter l’absence de l’Afrique dans ces pages, même si elle s’explique aisément par le statut du français au Japon, le contexte universitaire du pays et les faiblesses de sa présence politique, voire économique, sur ce continent.

3Toutefois, nous ne voudrions pas finir cette note de lecture sur une note amère. Il est important de mettre en lumière, malgré un environnement institutionnel et académique difficile, le dynamisme et la qualité de la recherche et de l’enseignement du FLE au Japon, bien représentés, dans tous leurs aspects, par cette revue.

Haut de page

Notes

1 Saadia Aoudry, « Revue japonaise de didactique du français. Études didactiques », Le français à l’université, 13-04 (2008). Disponible à l’adresse http://www.bulletin.auf.org/index.php?id=911 (consulté le 24 février 2015).

Saadia Aoudry, « Revue japonaise de didactique du français. Études didactiques », Le français à l’université, 15-03 (2010). Disponible à l’adresse http://www.bulletin.auf.org/index.php?id=498 (consulté le 24 février 2015).

Haut de page

Pour citer

Alexis D’Hautcourt, Études didactiques — Études françaises et francophones
Le français à l'université , 20-01 | 2015
Mise en ligne le: 17 mars 2015, consulté le: 11 décembre 2017

Haut de page

Auteur

Alexis D’Hautcourt

Université des Langues Étrangères du Kansai (関西外国語大学 [Kansai Gaidai]) (Japon)

Haut de page