Le français à luniversité

Les concepts et les méthodes en didactique du français

Ahmed Hafdi

Référence de l'oeuvre:

Daunay, Bertrand, Yves Reuter, Bernard Schneuwly, (dir.), (2011), Les concepts et les méthodes en didactique du français, coll. « Recherches en didactique du français », no 4, Presses universitaires de Namur, 273 pages.

Texte intégral

Image1

1Ce quatrième numéro de la collection « Recherches en didactique du français » s’inscrit dans une perspective heuristique examinant des problématiques relatives à la construction des concepts et des méthodes en jeu dans le champ de la didactique du français. L’ouvrage se compose de quatre parties introduites par un article de cadrage théorique et méthodologique annonçant l’orientation réflexive et collective des diverses contributions. Ces dernières sont fondées sur des recherches effectives conformément aux principes de la collection.

2Les trois premières parties de l’ouvrage abordent quelques notions/concepts, analysant leurs contours, stabilité, fonction à découper le réel, à catégoriser les faits, et partant, à les interroger. Ainsi, la notion de « discipline » est repensée, dans le cadre d’une démarche comparative (Yves Reuter), au regard de la manière dont elle articule les dimensions disciplinaire, pédagogique et scolaire. En tant qu’objet d’enseignement, l’entrée par « genre » aidant (Jean-Paul Laurent), la notion de « discipline » génère autant de questions relatives à la « configuration disciplinaire » et à la construction de parcours curriculaires. En effet, l’organisation des objets d’enseignement passe par l’élaboration d’une « progression », qu’elle soit « linéaire », « concentrique » ou « spiralaire » ; cette notion est interrogée (Thérèse Thévenaz et al) en vue de clarifier certaines zones d’ombres, notamment les principes qui décrivent l’organisation des contenus. Par ailleurs, si le retour à l’observation du « travail de l’enseignant » (Martine Wirthner) permet d’appréhender les outils mobilisés, le savoir enseigné et la représentation des objets du savoir, l’examen de la notion de « posture » (Marie-Claude Penloup et al.), de ses contours théoriques et enjeux empiriques apporte un éclairage non moins important au sujet des interactions entre la subjectivité de l’apprenant et de l’enseignant.

3L’interrogation de la notion du « rapport à l’écriture » (Christine Barré-De Miniac), notamment la prise en considération du sujet écrivant, favorise le passage à l’écriture. Quant à « la lecture littéraire », ce syntagme a des difficultés à s’ériger en concept (Brigitte Louichon), contrairement au consensus inhérent à ses usages didactiques.

4L’autre pendant de la didactique du français, en l’occurrence les méthodes, outre celles qui sous-tendent les diverses contributions, démontre que les concepts et les méthodes sont étroitement liés et participent à la construction du discours didactique visant « à décrire, à expliquer ou à transformer ». Ainsi aborde-t-on, respectivement, dans cette quatrième partie, la notion de « recherche-action » (Bernadette Kervyn), au regard de sa visée praxéologique, écologique et sociale, et le « film de classe » (Marie-Cécile Guernier et Jean-Pierre Sautot), en tant qu’outil d’observation. Ce dernier permet la captation d’un moment, d’un objet d’enseignement, et l’appréhension d’autres dimensions nouvelles que l’observation traditionnelle in situ ne favorise guère.

5Cet ouvrage, qui fera date dans l’histoire de la collection, présente un moment de réflexion heuristique interpellant chercheurs et praticiens, autant de pistes pertinentes pour la recherche à venir.

Haut de page

Pour citer

Ahmed Hafdi, Les concepts et les méthodes en didactique du français
Le français à l'université , 17-03 | 2012
Mise en ligne le: 12 février 2013, consulté le: 19 mars 2019

Haut de page

Auteur

Ahmed Hafdi

Université Mohammed V, Souissi (Maroc)

Du même auteur

Haut de page