Le français à luniversité

Regards croisés sur la langue française : usages, pratiques, histoires. Mélanges en l’honneur de Sonia Branca-Rosoff

Lamiaa Al Sadaty

Référence de l'oeuvre:

Grinshpun, Yana et Judith Nyée-Doggen, coord., (2012), Regards croisés sur la langue française : usages, pratiques, histoires. Mélanges en l’honneur de Sonia Branca-Rosoff, Presses Sorbonne nouvelle, Paris, 233 pages.

Texte intégral

Image1

1Dix-sept contributions de chercheurs internationaux donnent naissance à Regards croisés sur la langue française : usages, pratiques, histoires. Un ouvrage prestigieux qui se situe aux croisements des domaines des sciences du langage qui ont préoccupé Sonia Branca-Rosoff, « une érudite informée des productions des autres disciplines des sciences humaines et sociales qui nourrissent son propre questionnement linguistique » (p. 12).

2Le titre de cet ouvrage laisse entrevoir la grande variété des thèmes abordés, ainsi que la diversité des approches retenues par ses différents auteurs. Une grande qualité qui distingue cet ouvrage, à laquelle s’ajoute l’idée d’annexer une liste des publications de Sonia Branca-Rosoff, qui ne cesse d’inspirer.

3La première partie plonge le lecteur dans la problématique de la « normalisation ». Fréquemment étudiées, les convergences ou divergences par rapport à la norme sont mises au foyer de vision à travers plusieurs articles, dont celui d’Anthony Lodge « Peut-on classer Mlle de La Tousche parmi les demi-lettrés ? ». Une introduction intéressante contextualise la lettre à analyser et suscite la curiosité de découvrir son auteur. Revêtant une dimension sociale, une étude syntaxique, discursive, lexicométrique et sociolinguistique du mot « quoi » est appuyée par un corpus du français parlé parisien des années 2000. Ce corpus a été initié par Branca-Rosoff et a bénéficié d’une bourse de recherche de la ville de Paris en 2006. Un ensemble d’entretiens a été élaboré sur la relation des habitants à leur quartier, tout en prenant en considération des variables tels l’âge, le sexe, le capital scolaire. De quoi servir de base de données importante pour des études sur le français parlé.

4La deuxième partie est consacrée à cinq articles traitant différemment l’analyse du discours : Boutet se situe au carrefour de la sociolinguistique et de l’analyse du discours. Maingueneau instaure des définitions de concepts scénographiques endogène et exogène. Yana Grinshpun présente une étude du comportement de l’individu au XVIIe et au XXIe siècles à travers deux exemples : les mazarinades et les textes publiés contre Sarkozy. Reboul-Touré s’intéresse à la vulgarisation des sciences, qui a contribué à l’appropriation de chacun d’un discours scientifique. Authier-Revuz expose une panoplie de configurations formelles, syntaxiques et lexicales de ce qu’elle appelle « discours Autre ».

5La troisième partie offre une mise en perspective de la question d’enseignement du français à partir de la Troisième République à nos jours, en élaborant une analyse profonde des problématiques genres/normes, langues écrites/langues orales ainsi que le métalangage de la classe. L’article de Claudine Garcia-Debanc ouvre de nouveaux horizons surtout aux didacticiens en soulevant des interrogations telles que comment aider les élèves à prendre en compte les normes ? Quel statut et quel traitement leur accorder dans l’enseignement du français ?

6C’est un ouvrage de référence pour tout étudiant en linguistique, comme en didactique, qui met en lumière certaines notions tels « le sentiment du discours », « l’expérience du tissu du discours » (Gilles Sioufi, première partie) ou aussi « l’agir verbal », « le discours sociolinguistique » (Josiane Boutet, deuxième partie). Nous aurions apprécié, toutefois, la présence d’un article traitant le rapport langue et identité, un domaine qui n’est pas loin de l’intérêt de Sonia Branca-Rosoff.

Haut de page

Pour citer

Lamiaa Al Sadaty, Regards croisés sur la langue française : usages, pratiques, histoires. Mélanges en l’honneur de Sonia Branca-Rosoff
Le français à l'université , 18-03 | 2013
Mise en ligne le: 25 septembre 2013, consulté le: 19 janvier 2019

Haut de page

Auteur

Lamiaa Al Sadaty

Université du Caire (Égypte)

Du même auteur

Haut de page