Le français à luniversité

Enjeux. Revue de formation continuée et de didactique du français, no 83

Carla Serhan

Référence de l'oeuvre:

(2012), Enjeux. Revue de formation continuée et de didactique du français, été, no 83, Presses universitaires de Namur, Belgique, 121 pages.

Texte intégral

Image1

1Dans ses quatre articles à portée didactique, le numéro 83 de la revue Enjeux propose des démarches concrètes pour l’enseignement-apprentissage du français. Dans l’un des deux articles consacrés à la lecture, Graziella Deleuze traite de la lecture de textes littéraires dans l’enseignement primaire, alors que dans le second, Érick Falardeau et Julie-Christine Gagné s’inspirent des travaux anglo-saxons sur l’enseignement explicite des stratégies de lecture, les adaptent au contexte francophone et proposent une démarche en plusieurs étapes. Ainsi l’enseignant a-t-il pour mission de définir la stratégie de lecture adoptée, d’en préciser l’utilité, pour ensuite rendre explicite le processus cognitif mis en place. Après une pratique guidée de la stratégie à suivre, l’apprenant pourra agir en autonomie réflexive. La réussite de cette démarche est tributaire de sa flexibilité ainsi que de la motivation des apprenants. L’importance des dimensions affective et motivationnelle est partagée par Jean-Louis Dumortier dans son article « Mettre les savoirs relatifs à la langue au service des pratiques de communication », dont l’un des objectifs est de rendre les apprenants plus désireux d’apprendre, ainsi que par Graziella Deleuze, qui a réussi à faire de la lecture littéraire une lecture-plaisir. Dans ce but, cette dernière a mené une expérimentation auprès d’une classe de troisième année de l’enseignement fondamental de Bruxelles. C’est ainsi qu’un travail de lecture en plusieurs étapes suivies de discussions interactives et d’exercices de réécriture a été conduit. À l’issue de cette expérimentation, des enfants de huit ans ont été capables de distinguer l’auteur du narrateur, de saisir les rapports intertextuels que les œuvres lues en classe entretiennent avec d’autres œuvres littéraires et de comprendre la notion de point de vue. Tous ces éléments ont permis à ces apprenants un véritable accès au sens.

2Cet accès au sens est assuré, selon Dumortier, par l’utilisation de métadiscours, dans le but d’aider l’apprenant à déceler ce qui, dans un message verbal, pourrait aboutir à l’échec ou à la réussite de l’acte de communication, but ultime de l’apprentissage d’une langue. Pour cette raison, Dumortier souligne que l’intérêt de l’approche par compétences provient du fait qu’elle insiste sur l’usage que font les apprenants des savoirs.

3D’autre part, dans son article consacré à l’enseignement de la phrase subordonnée relative au secondaire, Suzanne-G. Chartrand insiste sur le fait d’aider l’apprenant à saisir la langue en tant que système. Dans ce but, elle propose de relier chaque notion grammaticale enseignée aux autres notions grammaticales qui lui sont associées, ainsi qu’aux pratiques discursives, tout comme le suggère Dumortier.

4Processus de conceptualisation, métadiscours, discussions interactives, cognition, métacognition, autorégulation et autonomie : ces termes phares apparus successivement dans les quatre articles thématiques constituent le fil conducteur de ce numéro didactique qui met en relief le rôle de l’apprenant, coauteur de son apprentissage.

Haut de page

Pour citer

Carla Serhan, Enjeux. Revue de formation continuée et de didactique du français, no 83
Le français à l'université , 18-01 | 2013
Mise en ligne le: 18 mars 2013, consulté le: 18 mars 2019

Haut de page

Auteur

Carla Serhan

Université de Balamand (Liban)

Du même auteur

Haut de page