Le français à luniversité

La promotion des lettres dans les pays des Grands Lacs africains

Buata B. Malela

Référence de l'oeuvre:

Ngorwanubusa, Juvénal et Ana Tognola (dir.), (2011), La promotion des lettres dans les pays des Grands Lacs africains, SOMA et Sembura, Bujumbura, 153 pages.

Texte intégral

Image1

1Assez complémentaire du premier livre, le second volume s’intitule La promotion des lettres dans les pays des Grands Lacs africains. Il s’agit des actes du colloque régional qui a eu lieu entre le 23 et le 24 juin 2011 au Burundi. Ce colloque rassemblait des écrivains, des critiques, des officiels et des universitaires. Ce livre en est les actes, qui se déploient en trois directions : la promotion des lettres et leur production, l’état des lieux de la production littéraire et la présentation de l’anthologie de la Plateforme ci-dessus.

2Le premier aspect est mis en lumière par l’entremise de l’article de l’écrivain Sébastien Katihabwa. Il nous livre un historique de la littérature au Burundi, de son lien avec l’histoire du pays et des vicissitudes de celui-ci. Puis, d’autres articles reviennent sur les différents acteurs institutionnels ou pas de la promotion des lettres dans cette région : l’Association des écrivains rwandais Plume d’or, l’Union des écrivains congolais, les différents ateliers d’écriture organisés dans la région par des écrivains (par exemple les articles de Joseph Butoyi, d’Emmanuel Ahimana, etc.), les témoignages d’écrivains (ceux de Béatrice Mukanyandwi, Fiston Mwanza Mujila, etc.). Le deuxième aspect fait d’abord un état des lieux de la littérature de langue française au Burundi, ensuite de la publication des anthologies au Rwanda et, enfin, un état des lieux des lettres francophones au Congo-Kinshasa. Sans oublier l’accompagnement d’Archives et Musée de la Littérature, dirigé par le chercheur belge Marc Quaghebeur. Enfin, le troisième aspect concerne la présentation de l’anthologie de la Plateforme des écrivains des Grands Lacs africains, suivie d’un plaidoyer pour davantage d’actions en faveur des livres dans cette région.

3On peut constater que cet ouvrage informe bel et bien sur l’activité éditoriale et littéraire dans cette sous-région de l’Afrique centrale. Mais il fait entrevoir aussi que l’animation littéraire et culturelle relève de la gageure aussi bien pour les écrivains que pour les divers organes institutionnels (universités, ministères, associations, etc.). À cet égard, on ne peut que saluer la démarche proposée par ces actes. Mais force est de constater qu’il s’agit d’une première tentative qui ouvre la voie à bien d’autres états des lieux des lettres dans le pays des Grands Lacs africains. C’est là la conséquence implicite de ce livre.

Haut de page

Pour citer

Buata B. Malela, La promotion des lettres dans les pays des Grands Lacs africains
Le français à l'université , 18-01 | 2013
Mise en ligne le: 19 mars 2013, consulté le: 18 mars 2019

Haut de page

Auteur

Buata B. Malela

Université de Silésie (Pologne)

Du même auteur

Haut de page