Le français à luniversité

Langue et droit : terminologie et traduction

Rafael García Pérez

Référence de l'oeuvre:

Gréciano, Philippe et John Humbley (coord.), (2011), Langue et droit : terminologie et traduction, Revue française de linguistique appliquée, vol. XVI-1, Publications linguistiques, Paris, 136 pages.

Texte intégral

Image1

1Si la question de la traduction est complexe, celle de la traduction juridique semble l’être davantage encore ; intimement lié à une culture spécifique, le lexique du droit est loin d’être identique dans toutes les langues.

2La communication juridique s’avère en effet particulièrement difficile dans les sociétés multiculturelles et plurilingues, auxquelles Philippe Gréciano et John Humbley, coordonnateurs du numéro de juin 2011 de la Revue française de linguistique appliquée, s’intéressent spécialement. Cinq articles, au moins, sont consacrés à ce sujet : Abolou Camille Roger évoque le croisement entre les différents droits coutumiers et un droit occidental moderne en Afrique noire, et démontre la nécessité d’inclure dans la pratique de la traduction juridique, à l’intérieur de ce territoire, la notion d’« interjuridicité » ; Alain Guillaume souligne l’importance de prendre en compte l’expression du droit en créole dans une société telle que la société haïtienne, linguistiquement et juridiquement inégalitaire ; Mathieu Devinat aborde le problème de la traduction législative au Canada, pays doté non seulement de deux langues, mais aussi de deux systèmes juridiques relativement éloignés que les traducteurs ne maîtrisent pas forcément au même niveau ; Hendrick Kockaert et Frieda Steurs mettent en évidence les difficultés qu’implique, en Belgique, la gestion d’une terminologie juridique trilingue, même si le système juridique est, quant à lui, identique pour l’ensemble du territoire ; enfin, l’article de Simon Taylor sur l’harmonisation du droit entre les États membres de l’Union européenne souligne les problèmes du multilinguisme dans cette organisation multinationale et multiculturelle et propose des solutions pour rendre cette harmonisation effective.

3Toujours dans le cadre du multiculturalisme, la revue examine d’autres questions plus générales relatives à la traduction juridique. Ainsi, les pages initiales, signées de Jean-Claude Gémar, nous rappellent, en guise de résumé de chacun des thèmes traités par les collaborateurs de ce numéro, les critères qui régissent l’activité de traduction ; Philippe Gréciano, pour sa part, dénonce la violation des critères d’indépendance et de neutralité de toute traduction, en prenant comme modèle les textes des tribunaux cambodgiens, chargés de juger les crimes du régime de Pol Pot. Le travail de Mathieu Guidère, dans une perspective un peu moins habituelle, traite de la question de la médiation humanitaire multilingue en énonçant les qualités exigibles d’un bon médiateur.

4Ce nouveau numéro de la Revue française de linguistique appliquée constitue indubitablement un bon point de départ pour comprendre, par la présentation de cas concrets, de quelles manières les situations complexes de plurilinguisme et de multiculturalisme peuvent influer sur la traduction juridique.

Haut de page

Pour citer

Rafael García Pérez, Langue et droit : terminologie et traduction
Le français à l'université , 17-01 | 2012
Mise en ligne le: 07 mars 2012, consulté le: 10 décembre 2018

Haut de page

Auteur

Rafael García Pérez

Universidad Carlos III de Madrid (Espagne)

Du même auteur

Haut de page