Le français à luniversité

Aperçus de morphologie du français

Dorota Śliwa

Référence de l'oeuvre:

Fradin, Bernard, Françoise Kerleroux et Marc Plénat (dir.), (2009), Aperçus de morphologie du français, Presses universitaires de Vincennes, Saint-Denis, 313 pages.

Texte intégral

Image1

1Chaque publication du domaine de la morphologie éveille un intérêt dans notre civilisation de l’information, qui encourage la formation de mots nouveaux. Nous saluons donc la parution de ce recueil comprenant 11 articles rédigés par des linguistes français. Ceux-ci explorent des problèmes choisis de la morphologie constructionnelle et présentent « certains renouvellements récents de la discipline ».

2La nouveauté fondamentale consiste en l’abandon de la notion de morphème pour la remplacer par celles de grammème, de mot-forme/lexème, de phrasème. Les auteurs s’appuient sur ces dernières pour étudier deux problèmes : la dérivation et la composition. La dérivation s’articule autour du langage secret (verlan) et des mots-valises, qui constituent la morphologie extragrammaticale. Certains articles portent sur les contraintes phonologiques qui interviennent dans la forme des dérivés, sur l’identité lexématique dans les règles morphologiques, sur la base (modélisation des allomorphies avec le cas du « radical caché »), sur les affixes (rapports entre préfixes et prépositions, doubles suffixes). Deux études s’intéressent à la composition : l’une traite des composés VN, et l’autre, des composés néoclassiques.

3Au fil de la lecture, il devient évident que c’est principalement l’aspect formel de la morphologie qui est abordé. On peut regretter que les auteurs aient passé sous silence d’autres théories (Gruaz, Lerat, Rey-Debove, etc.). Par ailleurs, cette approche est-elle en mesure de décrire l’essentiel de la créativité lexicale, qui rejoint la dénomination, qui relève aussi du discours, qui fait intervenir la perception cognitive et raisonnée de la réalité pour fonder le sens d’un mot construit (y compris le composé syntagmatique) ou polylexical, non seulement dans la langue courante mais aussi dans les langues spécialisées? Même s’il comporte certaines lacunes, l’ouvrage mérite d’être consulté, car il contient des propositions de mise en forme du nouveau mot et des exemples qui incitent à la réflexion.

Haut de page

Pour citer

Dorota Śliwa, Aperçus de morphologie du français
Le français à l'université , 14-02 | 2009
Mise en ligne le: 26 janvier 2012, consulté le: 21 janvier 2019

Haut de page

Auteur

Dorota Śliwa

Université Catholique de Lublin Jean Paul II (Pologne)

Haut de page