Le français à luniversité

Fragments francophones

Cristina Schiavone

Référence de l'oeuvre:

Steiciuc, Elena-Brandusa, (2010), Fragments francophones, Editura JUNIMEA, Iasi (Roumanie), 192 pages.

Texte intégral

Image1

1Ce riche volume, qui consiste en un recueil d’articles, de communications à colloques et d’entretiens pour la plupart parus, prononcés et tenus entre 2008 et 2009, réunit des études touchant les espaces francophones les plus variés (Grèce, Québec, France, Algérie, Maroc, Madagascar et, naturellement, Roumanie). Le premier texte est un entretien avec Liliane Ramarosoa, directrice régionale de l’AUF pour l’Europe centrale et orientale. Dans le deuxième essai, on interroge l’œuvre de l’écrivain grec postmoderne Vassilis Alexakis. Les cinq textes qui suivent sont consacrés à des auteurs roumains : Oana Orlea et Lena Constante, Marthe Bibesco, Paul Miclău, Irina Mavrodin et, enfin, Felicia Mihali, émigrée au Québec. Une étude est dédiée à l’inventivité verbale du Québécois Réjean Ducharme, et une autre, aux figures de maîtres et de disciples dans les romans de Patrick Modiano. Un bref article aborde l’écriture de J.-M. Le Clézio. La dynamique littéraire de l’Algérie est interrogée par l’intermédiaire d’un roman de Boualem Sansal, et celle du Maroc, par l’intermédiaire d’un essai et d’un entretien consacrés à Tahar Ben Jelloun, ainsi que par une étude sur le roman Une saga à Tanger, d’Ahmed Beroho. En conclusion, l’auteure cite des spécialistes de renom, comme J.-L. Joubert, M. Beniamino, L. Gauvin et D. Wolton, et affirme, à propos des littératures francophones, que leur enseignement est une « nécessité géopolitique » (p. 184).

2Presque tous les textes sont liés par le fil conducteur du questionnement identitaire, qui se manifeste par l’expérience, parfois douloureuse mais enrichissante, du va-et-vient entre deux langues (L1 et langue d’adoption) dans les domaines de la création littéraire et de l’(auto)traduction.

Haut de page

Pour citer

Cristina Schiavone, Fragments francophones
Le français à l'université , 16-01 | 2011
Mise en ligne le: 31 janvier 2012, consulté le: 25 mars 2019

Haut de page

Auteur

Cristina Schiavone

Università degli studi di Macerata (Italie)

Haut de page