Le français à luniversité

Un CLOM sur la Francophonie

Alioune Dramé

Texte intégral

1Le 23 novembre 2015, l’Université Jean Moulin Lyon 3 et l’Institut International pour la Francophonie (2IF) lancent le 1er MOOC1 sur la Francophonie. Intitulé « Francophonie : essence culturelle, nécessité politique », ce cours en ligne ouvert à tous et gratuit s’étalera sur sept semaines. Il donnera l’occasion au public de découvrir ou de mieux connaître la Francophonie, son histoire, ses dynamiques, ses structures et perspectives dans un monde de plus en plus globalisé et en constante évolution.  

2La démarche de création d’un MOOC sur la Francophonie
Le numérique est au centre d’enjeux internationaux et au cœur des stratégies de développement et de rayonnement de la Francophonie. L’enseignement supérieur est le secteur où la question du numérique est la plus prégnante compte tenu du phénomène de « massification » des universités francophones du Sud. Les MOOC sont des innovations technologiques dont la Francophonie doit se préparer à tirer profit. L’initiative est à l’origine nord-américaine, et la majeure partie des contenus numériques en ligne sont en anglais aujourd’hui.

3L’institut international pour la Francophonie (2IF) de l’université Jean Moulin Lyon 3 est spécialisé depuis une quinzaine d’années dans l’enseignement, la recherche et la formation sur la Francophonie. 2IF assure l’animation et la coordination d’un réseau international de 17 Chaires de la Francophonie appelées « Chaires Senghor » qui mène des études, de l’enseignement et de la recherche sur la Francophonie. Ce cours en ligne s’inscrit dans cette démarche de modernité et dans l’idée de favoriser une plus grande visibilité de la Francophonie. Ainsi, les principales motivations qui sous-tendent la mise en œuvre du premier cours en ligne sur la Francophonie sont :

  • de permettre une plus large diffusion d’un programme de formation sur les fondamentaux de la Francophonie,

  • d’apporter une image moderne et utile de cet espace géopolitique et géoculturel dans le cadre de la mondialisation,

  • d’accroître et de renforcer la visibilité internationale de l’institut international pour la Francophonie de l’université Lyon. Ce cours servira entre autres au recrutement pour ses formations traditionnelles à Lyon, de modules de cours dans les masters délocalisés à l’étranger et les programmes de formation sur la Francophonie.

4Les acteurs du MOOC : une coopération technique, pédagogique et internationale
La mise en œuvre de ce cours a nécessité la collaboration de nombreux acteurs à Lyon et dans la francophonie. D’abord, une équipe pédagogique autour d’enseignants et de chercheurs de l’institut international pour la Francophonie (2IF) de l’université de Lyon, chargés de l’élaboration des contenus pédagogiques. 2IF, qui assure le secrétariat du réseau international des Chaires Senghor, a mobilisé les titulaires de six Chaires pour la présentation du MOOC. Ce cours revêt donc un caractère multiculturel et international reflétant la richesse et la dynamique de la francophonie dans le monde avec des intervenants provenant de Beyrouth, de Hanoi, de Libreville, de Québec, de Yaoundé et, bien sûr, de Lyon.

5Il y a ensuite une équipe technique composée par des ingénieurs pédagogiques du Pôle d’appui à la pédagogie numérique (PAPN) de l’université Lyon 3. Ils ont apporté leur expérience acquise lors de la réalisation du premier MOOC de l’université Lyon, qui portait sur la cartographie des processus métiers.

6Les opérateurs de la Francophonie, notamment l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et TV5 Monde ont apporté leur concours en soutenant la démarche de 2IF et en fournissant les supports (images, interviews, archives, témoignages) qui entrent dans l’élaboration des séances.

7À qui s’adresse ce MOOC ?
À la portée de tous les francophones et n’exigeant aucun prérequis, ce cours vise principalement quatre types de publics :

  • Des professionnels (diplomates, hommes d’affaires, journalistes, chercheurs, professeurs de français, fonctionnaires internationaux,) pouvant avoir besoin de connaissances précises sur la Francophonie dans le cadre de leurs activités,

  • Des étudiants des parcours sciences humaines et sociales, français et étrangers,

  • Des opérateurs en poste dans les agences de la Francophonie, humanitaires et bénévoles dans les ONG,

  • Le grand public.

8Le cours vise à transmettre des connaissances et des compétences sanctionnées par une attestation de réussite délivrée par FUN (France Université Numérique), ce qui est un plus sur un CV et souvent apprécié par les recruteurs.

9Descriptif général du cours
Le cours s’appuie sur deux enseignements du master 2 de science politique mention francophonie et mondialisation de l’université Lyon 3 : « Histoire et géopolitique de la Francophonie », « Institutions, coopérations et programmes de la Francophonie ». Il s’étale sur sept semaines, dont une première de mise en route et de connaissance de l’environnement technique. Il sera diffusé sur la plateforme FUN (France Université Numérique), une plateforme de cours en ligne que le ministère français de l’Enseignement supérieur a mis à la disposition des établissements de l’enseignement supérieur français.

10Le cours nécessite une charge de travail de deux à trois heures par semaine. Plusieurs disciplines universitaires sont mobilisées, les sciences sociales en particulier, la science politique et les relations internationales. Il est réparti en six séances divisées elles-mêmes en deux, trois ou quatre séquences. Les séances comportent des vidéos de présentation, des exercices de type jeu-questionnaire, des jeux et questionnaires à choix multiples (QCM). À la fin de chaque séance, l’apprenant peut télécharger les transcriptions des vidéos de présentation, cliquer sur des liens d’articles et de vidéos pour aller plus loin dans la séance. Une bibliographie générale du corps est donnée. Un forum est créé et animé par des tuteurs pédagogiques pour accompagner les apprenants pendant toute la formation.

11Programme des séances
Séance 0 
: 1) Qu’est-ce que la Francophonie ? 2) Quelles sont les idées reçues sur la Francophonie ?
Cette séance a pour objectif de faire découvrir les définitions de base sur ce qu’est la Francophonie et sur ce qu’elle n’est pas. Elle est présentée par la Professeure Katia Haddad, Titulaire de la Chaire Senghor de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth.

12Séance 1 : A) Les pères fondateurs B) Enjeu géopolitique de la langue C) Statuts de la langue française et cartographie des locuteurs du français dans le monde
Cette séance, animée par le Professeur Jean Tabi Manga, titulaire de la Chaire de Yaoundé 2, a pour objectif de faire connaître les pères fondateurs de la Francophonie, d’identifier les statuts et enjeux géopolitiques des grandes langues internationales et des communautés linguistiques formées à partir de ces langues, de localiser et de situer l’espace des « parlant-français ».

13Séance 2 : A) Les unions géoculturelles et géolinguistiques dans le monde B) Cartographie des pays francophones dans le monde C) La diversité des motivations et raisons d’adhésion en Francophonie D) La Francophonie, l’espace de diversité
Le Professeur Jean-François Simard, titulaire de la Chaire de l’Université du Québec en Outaouais, présente cette séance, qui permettra de comprendre les motivations d’adhésion et la diversité des membres de la Francophonie.

14Séance 3 : A) La francophonie linguistique et coloniale B) La francophonie associative, creuset du mouvement francophone international (1950-1970) C) La francophonie de coopération culturelle et technique (ACCT) (1970-1986) D) La francophonie des sommets – la francophonie institutionnelle (1986 à nos jours)
Cette séance, animée par le Dr Kanel Engandja Ngoulou de l’université Saint-Exupéry de Libreville, sera l’occasion de connaître la genèse, le développement et l’évolution du fait francophone.

15Séance 4 : A) Les instances politiques et les institutions consultatives B) Les opérateurs C) L’action de coopération francophone D) Les programmes pour l’enseignement du français (IFADEM, ELAN) E) La coopération francophone pour la paix, la démocratie et les droits de l’homme
Étalée sur deux semaines et animée par M. Do Duc Thanh de l’académie diplomatique du Vietnam, cette séance permettra de savoir quels sont les principaux acteurs et les différentes actions de la Francophonie.

16Séance 5 : A) La francophonie comme acteur géoculturel dans la mondialisation B) Les atouts (attractivités) et les faiblesses de la francophonie C) Les chantiers d’avenir
La dernière séance, animée par le Professeur Olivier Garro, directeur de 2IF et titulaire de la Chaire de Lyon, permettra d’appréhender les enjeux et perspectives de la Francophonie dans le cadre de la mondialisation.

17Inscriptions
Présentation, teaser et inscription à l’adresse suivante : https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/lyon3/26002/session01/about
Contact : 2if@univ-lyon3.fr

Haut de page

Pour citer

Alioune Dramé, Un CLOM sur la Francophonie
Le français à l'université , 20-04 | 2015
Mise en ligne le: 15 décembre 2015, consulté le: 16 juin 2019

Haut de page

Auteur

Alioune Dramé

Ingénieur de recherche, Institut International pour la Francophonie, Université Jean Moulin Lyon 3 (France)

Haut de page