Le français à luniversité

Le réseau francophone de traducteurs et interprètes de conférence (REFTIC)

Texte intégral

Image1

1Le réseau francophone de traducteurs et interprètes de conférence (REFTIC) est un forum de collaboration internationale, composée de traducteurs et d’interprètes de conférence, ainsi que d’experts dans le domaine de la traduction et de l’interprétation de conférence, ayant le français dans leurs combinaisons linguistiques et exerçant au sein ou autour des organisations africaines et internationales.

2Créé par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), ce réseau est le fruit d’une concertation entre celle-ci et les organisations internationales partenaires de la Francophonie, et est né des besoins identifiés au sein de ces dernières, en termes de traducteurs et interprètes qualifiés.

3Pourquoi ?
La difficile relève des traducteurs et interprètes au sein des organisations internationales, et les restrictions budgétaires inexorables dont pâtissent ces dernières fragilisent la place du français et des autres langues de communication internationale dans les grandes conférences.

4Sensibles à la promotion de la langue française et de la diversité linguistique sur la scène internationale, l’OIF et les représentants des services de conférence des organisations partenaires de la Francophonie ont, lors d’une réunion de concertation tenue le 25 septembre 2012 à Paris, pris l’initiative de créer le REFTIC, qui permet de répondre aux besoins des organisations régionales et internationales partenaires de la Francophonie, et de définir des stratégies de promotion de la langue française et du multilinguisme.

5Le REFTIC concerne dans un premier temps les organisations internationales basées en Afrique, et s’ouvrira progressivement aux autres continents.

6Missions
Les missions du REFTIC s’articulent autour des axes suivants :

  • Répondre à la pénurie de traducteurs et interprètes qualifiés ayant le français dans leur combinaison linguistique dans les organisations internationales partenaires de l’OIF;

  • Créer un espace d’échanges d’expériences et de mutualisation de ressources;

  • Conduire des actions de formation de renforcement de capacités (à destination de ses membres et des futurs adhérents) et de formation de formateurs;

  • Établir des passerelles entre centres de formation reconnus et organisations multilatérales partenaires de la Francophonie, et ainsi soutenir les jeunes diplômés francophones, dans le cadre d’un programme de mobilité, dans leurs démarches de candidature auprès de ces institutions.

7Devenir membre
Sur la base d’un « noyau dur » constitué des professionnels présents à la réunion de concertation du 25 septembre 2012 et ceux mis à disposition de l’OIF par les parties prenantes au REFTIC, celui-ci recrute des membres relevant des deux catégories suivantes :

  • Des traducteurs et interprètes de conférence permanents et indépendants travaillant avec et au sein des organisations internationales partenaires de l’OIF;

  • Des jeunes diplômés-titulaires d’un master en traduction ou en interprétation de conférence d’une université partenaire de l’OIF, dans le cadre du programme de bourses de mobilité.

8Pour devenir membre, le candidat doit présenter une demande d’admission qui sera étudiée par l’OIF. Il pourra, le cas échéant, bénéficier d’un atelier de renforcement de capacités lui permettant d’intégrer le REFTIC par une démarche d’accréditation prévue à cet effet.

9Bourses pour la formation des traducteurs
Chaque année, l’OIF organise des épreuves de traduction et d’interprétation dans des pays africains francophones et les meilleurs postulants se voient offrir la possibilité, en tant que boursier de l’OIF, de suivre une formation de qualité, connue et reconnue dans un établissement partenaire de l’OIF.

10Sont éligibles à ces épreuves les titulaires d’une licence en langues, linguistique, ou toute discipline en lien avec les questions de l’actualité internationale (relations internationales, sciences politiques, droit, économie…), ayant le français dans leurs combinaisons linguistiques et faisant preuve de motivation pour devenir traducteur/interprète (et) membre du REFTIC.

11Pour en savoir plus : http://reftic.francophonie.org/
Pour devenir membre du réseau : http://reftic.francophonie.org/integrer-le-reseau/

Haut de page

Pour citer

Le réseau francophone de traducteurs et interprètes de conférence (REFTIC)
Le français à l'université , 20-02 | 2015
Mise en ligne le: 02 juin 2015, consulté le: 18 mars 2019

Haut de page