Le français à luniversité

Inventaire raisonné des marqueurs discursifs du français

Rosana Pasquale

Référence de l'oeuvre:

Paillard, Denis et Vu Thi Ngan (dir.), (2012), Inventaire raisonné des marqueurs discursifs du français. Description. Comparaison. Didactique, Éditions de l’Université nationale de Hanoï, Vietnam, 324 pages.

Texte intégral

Image1

1Publié avec le concours du Bureau Asie-Pacifique de l’Agence universitaire de la Francophonie, cet Inventaire raisonné des marqueurs discursifs du français est le fruit d’un travail collaboratif des équipes de recherche des Départements de français de l’Université nationale de Hanoï, de l’Université de Hanoï et de l’Université Paris Diderot. Sous la houlette de Denis Paillard et de Vu Thi Ngan, cet ouvrage « étudie une série de marqueurs discursifs (MD) du français dans une double perspective : descriptive et didactique ». De là son intérêt : il ne s’agit pas seulement de mettre à la portée des lecteurs une description, aussi exhaustive soit-elle, d’une vingtaine de MD du français, mais aussi de proposer des outils didactiques pour leur enseignement dans les cours de FLE.

2Défendant la thèse que les MD « peuvent être décrits comme formant une classe d’unités identifiables… [et qu’ils] se définissent par une sémantique et une syntaxe » (p. 12), les auteurs ont conçu un ouvrage organisé en trois volets précédés d’une introduction d’une dizaine de pages. Dans l’introduction, les problèmes méthodologiques et théoriques liés à la notion de MD ainsi que les définitions de sémantique et de syntaxe discursives trouvent leur place. Dans le cadre de celles-ci, les auteurs proposent soit des classements, soit des paramètres d’analyse des MD. Le premier voletcorrespond à la description de 21 MD et de 2 coordonnants, présentés individuellement (tiens, déjà…), en binômes (en effet/effectivement…) ou, encore, en trinômes (en revanche/au contraire/par contre…). Chaque MD est décrit à partir de 6 rubriques : formation, sémantique discursive, portée, orientation, position, (non) détachement ; le tout, enrichi de nombreux exemples. Le deuxième volet est réservé à la comparaison des MD appartenant à la même série. Des distinctions entre les MD sont établies autour de 3 items : identité sémantique, sphère d’emploi, corpus de base. Un bref récapitulatif, intitulé Comparaison, met en lumière les différences essentielles entre les MD d’une même série. Enfin, le troisième volet fait preuve de la préoccupation didactique des auteurs de l’Inventaire. Plusieurs documents fort divers abordent, ne serait-ce que partiellement, la question de la transposition didactique des MD.

3Outre les descriptions exhaustives, les nombreux exemples et la multiplicité d’angles d’analyse explorés, ce livre présente à nos yeux deux intérêts majeurs : d’une part, il parvient à faire des MD des unités de langue à part entière, non assimilables ni aux connecteurs ni aux articulateurs. Ceci est d’autant plus évident que, dans l’ouvrage, le terme discursif « renvoie à l’activité de langage et non au “discours” en tant qu’enchaînement de séquences » (p. 19). D’autre part, il ouvre des passerelles entre la grammaire et une didactique qui vise à développer la « compétence à communiquer langagièrement » (p. 3) des apprenants de FLE. Dans ce contexte, il est certain qu’aussi bien les spécialistes du domaine que les acteurs de terrain tireront profit des propositions et des pistes de travail qui se dégagent du matériel présenté.

Haut de page

Pour citer

Rosana Pasquale, Inventaire raisonné des marqueurs discursifs du français
Le français à l'université , 18-01 | 2013
Mise en ligne le: 16 août 2013, consulté le: 25 mars 2019

Haut de page

Auteur

Rosana Pasquale

Université Nationale de Luján (Argentine)

Haut de page