Le français à luniversité

Les accents de la francophonie. Une enquête internationale

Alex Louise Tessonneau

Référence de l'oeuvre:

Moreau, Marie-Louise et al., (2007), Les accents de la francophonie. Une enquête internationale, InterCommunications & E.M.E., Fernelmont, 73 pages.

Texte intégral

Image1

1Cette étude, réalisée conjointement par 6 pays francophones (France, Québec, Belgique, Suisse, Sénégal, Tunisie), interroge les discours tenus sur les variétés de français de la francophonie à partir d’une enquête contrastée sur le choix d’un professeur de français et de deux questions plus précises, portant sur les corrections de langage et sur son intelligibilité.

2Le matériel d’enquête : 40 enregistrements, de 20 secondes chacun, qui ont été effectués grâce à un logiciel et testés auprès de juges locaux. Ces 40 échantillons (8 pour chacun des 4 pays du Nord, 4 pour la Tunisie et 4 pour le Sénégal) ont été retenus, numérotés et disposés arbitrairement sur une seule et même bande. Puis, ce document a été soumis, par les chercheurs, à des étudiants de 3e cycle et à des professionnels faiblement scolarisés.

3Les résultats synoptiques obtenus confirment que certaines appréciations épilinguistiques relèvent d’un imaginaire collectif véhiculé par la culture ambiante, diffusé notamment par l’école et reproduit de façon stéréotypée : en effet, lorsque les francophones se prononcent sur des enregistrements de parole concrets, le français de France s’inscrit dans la même hiérarchisation que les autres usages et, normativement, n’occupe pas une position privilégiée. Par ailleurs, les données des trois épreuves indiquent que, face à des productions effectives, la norme dans la francophonie a des ancrages géographiques pluriels. Lorsqu’une forme nationale est dotée de légitimité ou que certains traits ont une valeur emblématique, car associée à certains groupes sociaux ou à certaines conditions de production, la forme française reste exogène. Les résultats montrent aussi que les auditeurs réservent une place avantageuse aux locuteurs fortement scolarisés de leur propre communauté.

Haut de page

Pour citer

Alex Louise Tessonneau, Les accents de la francophonie. Une enquête internationale
Le français à l'université , 13-04 | 2008
Mise en ligne le: 03 février 2012, consulté le: 25 mars 2019

Haut de page

Auteur

Alex Louise Tessonneau

Université de Paris 8 (France)

Haut de page