Le français à luniversité

La Francophonie des Pères fondateurs

Daman Cissokho

Référence de l'oeuvre:

Ndao, Papa Alioune (dir.), (2008), La Francophonie des Pères fondateurs, Éditions Karthala, Paris, 260 pages.

Texte intégral

Image1

1Cet ouvrage s’intéresse aux fondateurs directs de la Francophonie : Habib Bourguiba, Léopold Sédar Senghor, Hamani Diori et Charles de Gaulle. La structure du livre, qui est composé de deux parties (les articles et les textes), correspond à une exigence esthétique. Il s’agit, d’abord, d’analyser l’évolution de la pensée des Pères fondateurs, puis de plonger le lecteur dans un groupe de discours, d’allocutions, de conférences et d’entretiens radiodiffusés et télévisés pour l’amener à comprendre leurs motivations. L’originalité de l’ouvrage réside dans la démarche même des auteurs, qui est cohérente et structurée comme la langue française. Cette forme dialectique montre au lecteur que la Francophonie a été pensée et mûrie, comme toute institution de renommée internationale.

2Ainsi, les deux parties de l’ouvrage donnent une image de l’institution elle-même, qui s’est érigée comme une tour dont les faces représenteraient deux cultures, deux langues à la destinée commune : la culture indigène et la culture française, la langue indigène et la langue française.

3En parcourant le livre, le lecteur pourra découvrir, d’une part, des faits historiques qui ont marqué les colonies, et, d’autre part, des éléments qui touchent les causes de la décolonisation et les relations entre la France et ses anciennes colonies. De plus, il arrivera à comprendre les manœuvres politiques menées par la France sous de Gaulle pour faire face à la dynamique de la géopolitique qui existait au lendemain de la guerre. L’ouvrage traite ainsi de l’attitude ambiguë et passive de de Gaulle, « qui a conduit la France à rater le train de la Francophonie » pour des raisons stratégiques. Le lecteur pourra également prendre la mesure du courage de certains chefs d’État, en l’occurrence Habib Bourguiba, Hamani Diori et Léopold S. Senghor, qui ont formé un bloc en dépit des réticences de certains nationalistes ou linguistes et de la réserve de la France pour arriver à mettre sur pied la Francophonie.

4La pertinence des auteurs et la richesse de leur documentation méritent d’être saluées. Ce livre semble détenir la clef de toutes les légendes et de tous les mythes que les fondateurs ont entretenus pendant tant d’années pour construire la Francophonie. Il ne peut qu’apporter un soutien à l’institution, dont la cohérence ne fait plus de doute.

Haut de page

Pour citer

Daman Cissokho, La Francophonie des Pères fondateurs
Le français à l'université , 14-02 | 2009
Mise en ligne le: 26 janvier 2012, consulté le: 16 juin 2019

Haut de page

Auteur

Daman Cissokho

Université de Ziguinchor (Sénégal)

Du même auteur

Haut de page