Le français à luniversité

Pour l’amour des mots. Glanures lexicales, dictionnairiques, grammaticales et syntaxiques. Hommage à Michèle Lenoble-Pinson

Poul Søren Kjærsgaard

Référence de l'oeuvre:

Willems, Martine (dir.), (2009), Pour lamour des mots. Glanures lexicales, dictionnairiques, grammaticales et syntaxiques. Hommage à Michèle Lenoble-Pinson, Publications des Faculté universitaires Saint-Louis, Bruxelles, 283 pages.

Texte intégral

Image1

1Le titre de cet ouvrage constitue peut-être une référence aux premiers termes écrits en français dans les Serments de Strasbourg : Pro Deo Amur (pour l’amour de Dieu). Sa lecture conduit à paraphraser les mots de saint Jean : « Au commencement était le Verbe. » En effet, ce livre, qui rend hommage à une collègue et à une universitaire, constitue le sacre du mot. Il regroupe 14 travaux, chacun représentant une facette des intérêts de Mme Lenoble-Pinson.

2Les mots y sont étudiés selon diverses définitions : unités des dictionnaires (Binon, Verlinde), mots composés (Gruaz), termes enrichissant le français (Depecker), objets de l’enseignement (Matthey, Fairon, Simon). Ils sont également analysés à l’aune des rapports sociétaux : objets de féminisation (Dister, Moreau, Jacquet-Pfau), tabous (Walter), représentants d’un type de société (van den Abeele). Enfin, ils sont examinés sous l’angle des rapports syntaxiques : potentiel combinatoire dans les proverbes (Coppens d’Eeckenbrugge, Klein, Pierret) et dans les manuels de grammaire (Goosse, Legros, Wilmet).

3Pour sa diversité, pour les leçons qu’il livre et pour l’érudition de ses auteurs, cet ouvrage est à recommander à tous ceux qui veulent en savoir davantage sur les termes français et sur la langue de Molière.

4Cette diversité est incontestablement une force ; mais elle est aussi une faiblesse, au moins pour l’auteur de ces lignes, dont les champs d’étude se limitent aux mots et à leur syntaxe du point de vue du FLE. De ce point de vue, seules les contributions sur la lexicographie pédagogique, la terminologie, la féminisation des noms de métiers (y compris ceux en – eur) et les règles de syntaxe décrochent une mention spéciale.

Haut de page

Pour citer

Poul Søren Kjærsgaard, Pour l’amour des mots. Glanures lexicales, dictionnairiques, grammaticales et syntaxiques. Hommage à Michèle Lenoble-Pinson
Le français à l'université , 14-03 | 2009
Mise en ligne le: 24 janvier 2012, consulté le: 17 juin 2019

Haut de page

Auteur

Poul Søren Kjærsgaard

Syddansk Universitet (Danemark)

Du même auteur

Haut de page