Le français à luniversité

Le discours rapporté en français

Mai Yen Tran Thi

Référence de l'oeuvre:

Rosier, Laurence, (2008), Le discours rapporté en français, coll. « L’essentiel français », Éditions Ophrys, Paris, 145 pages.

Texte intégral

Image1

1Pouvons-nous calculer combien de fois dans une journée nous rapportons le discours d’autrui, non seulement pour rappeler ce qu’a dit l’autre, mais aussi, de temps en temps, pour le faire nôtre lorsqu’il s’agit de valeurs partagées ? Toutes les facettes de ce type de discours sont analysées, explicitées, précisées dans l’ouvrage que propose Laurence Rosier, Le discours rapporté en français, paru en novembre 2008 chez Ophrys. Ce qui retient particulièrement l’attention, c’est l’analyse portant sur l’usage de cette forme linguistique dans les citations relatives au discours scientifique en français. Nous y trouvons des réponses satisfaisantes à la question suivante, souvent posée par les jeunes chercheurs francophones asiatiques : « Quelles sont les règles en matière de citation ? » Il est vrai que, dans le contexte de la recherche scientifique, les « intentions de citer sont multiples » et « qu’il n’y a pas d’unité formelle ni d’habitus institué ». Si nous en faisons bon usage, le discours rapporté permet de semer les grandes idées et les nouveaux savoirs. Le discours rapporté en français fait désormais partie de la liste des références bibliographiques que nous conseillons à nos étudiants, à nos enseignants de français et aux jeunes chercheurs francophones de la région.

Haut de page

Pour citer

Mai Yen Tran Thi, Le discours rapporté en français
Le français à l'université , 15-02 | 2010
Mise en ligne le: 02 décembre 2011, consulté le: 25 mars 2019

Haut de page

Auteur

Mai Yen Tran Thi

Centre régional francophone d’Asie-Pacifique de l’Organisation internationale de la Francophonie (Viêt-Nam)

Du même auteur

Haut de page