Le français à luniversité

Décrire la conversation en ligne. Le face à face distanciel

Amina Meziani

Référence de l'oeuvre:

Develotte, Christine, Richard Kern et Marie-Noëlle Lamy, (dir.), (2011), Décrire la conversation en ligne. Le face à face distanciel, ENS Éditions, Lyon, 213 pages.

Texte intégral

Image1

1Cet ouvrage met en synergie la conversation présentielle étudiée dans l’ouvrage Décrire la conversation, paru en 1987 et coordonné par Jacques Cosnier et Catherine Kerbrat-Orecchioni, et la conversation en ligne, tout en portant un regard particulier sur les caractéristiques de l’une de ses variantes : il s’agit des interactions en visioconférence poste à poste.

2La place de l’artefact distingue cet ouvrage, dont l’objectif était de savoir le degré de « technologisation » des participants, de déceler l’impact du dispositif de communication sur leurs comportements et pratiques interactionnels et d’appréhender les efforts qu’ils déploient pour interagir avec l’artefact.

3Les auteurs ont particulièrement démontré, selon une approche éthologique et compréhensive, les caractéristiques volumétriques des interactions, en pointant des phénomènes tant verbaux que mimo-gestuels (Jacques Cosnier et Christine Develotte) ; la multicanalité du dispositif autour de laquelle s’orientent les conversations et l’établissement de nouvelles normes interactionnelles (Anthony J. Liddicoat) ; le fonctionnement des tours de parole et la gestion des chevauchements (Véronique Traverso) ; l’impact de la complexité visuelle de l’écran et de la maîtrise de l’outil informatique sur le déroulement des conversations (Marie-Noëlle Lamy et Rosie Flewitt) ; l’influence des contextes spatiaux ou les « effets de site » sur l’identité réalisée dans l’interaction (Michel Marcoccia) ; la construction de l’éthos dans les conversations en ligne et le rôle de la médiation technologique (Hugues Constantin de Chanay) ; les similitudes et différences observées entre les corpus de 1985 et de 2007 sous différents angles (Catherine Kerbrat-Orrechioni).

4Au-delà des interrogations soulevées au terme des analyses effectuées à propos des limites de ce dispositif de communication, les auteurs ont ébauché d’importants apports méthodologiques, ce qui situe l’ouvrage dans un continuum aspirant à l’exploration de la dimension interculturelle de ce genre conversationnel et à l’articulation de logiques de recherches culturellement différentes dans les prochaines contributions.

Haut de page

Pour citer

Amina Meziani, Décrire la conversation en ligne. Le face à face distanciel
Le français à l'université , 16-04 | 2011
Mise en ligne le: 29 novembre 2011, consulté le: 25 mai 2019

Haut de page

Auteur

Amina Meziani

Université de Batna (Algérie)

Du même auteur

Haut de page