Le français à luniversité

Passages. Écritures francophones, théories postcoloniales

Jacqueline Couti

Référence de l'oeuvre:

(2009), Passages. Écritures francophones, théories postcoloniales, Littérature, no 154, Larousse/Armand Colin, Paris, 180 pages.

Texte intégral

Image1

1Si l’expansion des théories postcoloniales doit beaucoup à des auteurs français tels que M. Foucault ou à des écrivains issus d’anciennes colonies tels que A. Césaire ou F. Fanon, on peut s’étonner de la faible présence du questionnement postcolonial dans les sciences humaines et sociales françaises. Dans ce numéro de Littérature, Z. Ali Benali, M. Mégevand, F. Simasotchi-Bronès et une belle équipe interdisciplinaire nous invitent à nous intéresser à ce sujet. Penser la question postcoloniale implique au préalable d’interroger la notion de francophonie, qui est problématique. La rencontre entre le monde francophone et les théories postcoloniales est ici brillamment illustrée par des entretiens avec les écrivains M. Condé, D. Maximin, M. Bey et B. Sansal. Elle est revisitée par Nimrod, C. Joubert, F. Noudelmann, D. Combe, E. Baneth Nouailthas, M. Megevand et E. Boehmer, qui étudient la réception en France de L. Senghor, d’E. Glissant ou d’auteurs anglophones récemment traduits en français, par exemple E. Said, H. Bhabha et R. J.C. Young.

2Dans ce dossier, on suggère que le cloisonnement disciplinaire des institutions françaises freine les recherches les plus innovantes. Chaque essai évoque l’impossibilité de penser le littéraire hors du politique, d’ignorer les questions de pouvoir qui s’élaborent, même en littérature, autour de la problématique du même et de l’autre. La résistance à interroger le postcolonial en France semble révéler une complaisance envers l’idéal républicain, voire un désir de le protéger. Selon E. Baneth Nouailhetas, l’ouverture à la critique encourage une « incessante re-pensée politique des savoirs et des disciplines par la poétique des langues » (p. 35). Cette revue souligne de manière intelligente qu’un dialogue entre études françaises et théories postcoloniales anglophones serait fructueux en France.

Haut de page

Pour citer

Jacqueline Couti, Passages. Écritures francophones, théories postcoloniales
Le français à l'université , 15-03 | 2010
Mise en ligne le: 22 novembre 2011, consulté le: 26 juin 2019

Haut de page

Auteur

Jacqueline Couti

McDaniel College (États-Unis)

Haut de page