Le français à luniversité

Littératures francophones. Mythes et exotismes à l’ère de la mondialisation

Meriem Boughachiche

Référence de l'oeuvre:

Oktapoda, Efstratia et Vassiliki Lalagianni (dir.), (2009), Littératures francophones. Mythes et exotismes à l’ère de la mondialisation, Dalhousie French Studies, vol. 86, Dalhousie University, Halifax, 182 pages.

Texte intégral

Image1

1Et si la diversité culturelle était le dernier avatar de l’universalisme ? C’est ce que propose l’ensemble des articles de ce volume, qui porte d’une part sur ce qui enferme les littératures francophones dans les murs des idées préconçues, des mythes et des stéréotypes exotiques, et d’autre part sur ce qui les dote d’une identité plurielle.

2Illustré par une très riche bibliographie d’auteurs appartenant à des sphères géographiques, culturelles et politiques différentes, ce volume rassemble autant de perceptions envisagées selon plusieurs perspectives : historique d’abord, puisque ces œuvres invitent à relativiser la manière de concevoir l’impérialisme, le colonialisme, le postcolonialisme et la mondialisation ; rhétorique ensuite, car toutes les écritures se déploient dans des genres différents où réalité, fiction, prose et poésie s’entremêlent, érigeant une nouvelle esthétique ; analogique par ailleurs, car les textes mettent l’accent sur les espaces communs, c’est-à-dire l’expression de l’altérité, de l’hybridité et de la singularité ; anthropologique enfin, car les auteurs, par de savantes déconstructions d’un imaginaire orientaliste, raciste et esclavagiste, interrogent les origines de l’eurocentrisme et de l’ethnocentrisme, la part tangible de l’Ailleurs et les apories des mythes (hérités, inventés ou reconstruits). Bref, les interprétations des figures mythiques et des exotismes de ces littératures francophones sont en perpétuelle mouvance, au gré des transactions idéologiques.

3Au terme de cette lecture passionnante, l’ouvrage place la Francophonie devant un point capital : ne serait-ce pas à partir de l’ambivalence Orient-Occident que les littératures francophones, de facture transnationale, construisent leur légitimité ?

Haut de page

Pour citer

Meriem Boughachiche, Littératures francophones. Mythes et exotismes à l’ère de la mondialisation
Le français à l'université , 15-03 | 2010
Mise en ligne le: 22 novembre 2011, consulté le: 25 mars 2019

Haut de page

Auteur

Meriem Boughachiche

Université Mentouri-Constantine (Algérie)

Haut de page