Le français à luniversité

Le français en Afrique no 25

Jean-Michel Nzikou

Référence de l'oeuvre:

(2010), Le français en Afrique. Revue du Réseau des observatoires du français contemporain en Afrique, no 25, UMR 6039 – Bases, corpus et langage, U.F.R. Lettres, arts et sciences humaines, Nice, 402 pages.

Texte intégral

Image1

1L’étude des modalités d’appropriation et des usages endogènes du français en Afrique a longtemps fait défaut. George Balandier, qui a enquêté sur les milieux scolaires congolais, a relevé un écart important entre l’usage du français dans ces milieux et celui observé en France métropolitaine. Selon lui (1985, p. 241), « une étude précise de l’usage que font la plupart des Africains du français écrit [était] à réaliser [et] à compléter par une enquête relative au français parlé, afin de repérer les formes syntaxiques et les altérations sémantiques les plus remarquables ». De son côté, Guiraud souhaitait l’élaboration d’un dictionnaire qui tienne compte de toutes les appropriations de la langue française.

2Depuis, de nombreux travaux ont été produits dans ce domaine : Français hors de France (Bal, 1975), Inventaire des particularités du français parlé en Afrique noire (AUPELF-ACCT, 1983), Français au Congo (Queffélec et Niangouna,1990), etc. Ces ouvrages sont majoritairement de type monographique.

3Au cours des trois dernières décennies, Suzanne Lafage, Danièle Latin, Michel Francard et Ambroise Queffélec ont donné à ce champ d’étude la légitimité et la rigueur scientifiques nécessaires. Celles-ci se sont traduites par la mise sur pied d’une base de données panfrancophone et d’un observatoire mesurant de manière régulière la vitalité et le dynamisme de la recherche dans ce domaine. Ce 25e numéro de la Revue du Réseau des observatoires du français contemporain en Afrique témoigne de cette vitalité et de ce dynamisme. Les 26 articles et les 2 résumés de thèses réunis dans ce volume couvrent 10 zones géographiques du Maghreb et de l’Afrique noire.

4La revue comprend des études faisant l’état des lieux du français dans un pays donné, des analyses du rapport oral-écrit et des variations morphologiques, phonologiques, sémantiques et syntaxiques, ainsi que des articles mettant l’accent sur les retombées didactiques de ces pratiques langagières. Quand bien même il y aurait des différences d’ordres qualitatif et méthodologique entre les textes ici réunis, il n’en demeure pas moins que la diversité et la richesse de leur contenu ouvrent des perspectives et des pistes de réflexion essentielles dans un champ de recherche en train de se doter d’outils de collecte de données et d’analyse fiables, avec la part de difficultés qu’une telle entreprise comporte.

5Édition en ligne : http://www.unice.fr/ILF-CNRS/ofcaf/25/25.html

Haut de page

Pour citer

Jean-Michel Nzikou, Le français en Afrique no 25
Le français à l'université , 15-03 | 2010
Mise en ligne le: 06 décembre 2011, consulté le: 26 juin 2019

Haut de page

Auteur

Jean-Michel Nzikou

Université de Franche-Comté (France)

Du même auteur

Haut de page