Le français à luniversité

Les expressions verbales figées de la francophonie. Belgique, France, Québec et Suisse

Daman Cissokho

Référence de l'oeuvre:

Lamiroy , Béatrice, (2009), Les expressions verbales figées de la francophonie. Belgique, France, Québec et Suisse, Éditions Ophrys, Paris, 163 pages.

Texte intégral

Image1

1Cet ouvrage, composé de cinq chapitres, est le fruit d’une étude intéressante et riche menée par des chercheurs chevronnés qui travaillent au quotidien pour répondre aux objectifs linguistiques de l’institution et aux attentes des lecteurs.

2Ainsi, ils sont arrivés à mettre en évidence « les aspects pragmatiques de toute une série d’expressions » qui n’ont de sens que dans leur contexte d’usage. À partir de l’étude de critères linguistiques et psycholinguistiques, de phénomènes connexes et d’aspects sémantiques, lexicaux et morphosyntaxiques, ils ont pu définir la notion de « figement » dans toute sa complexité. Les expressions idiomatiques abordées comprennent parfois tous ces éléments. De plus, elles peuvent se nourrir de substrats dialectaux et subir l’influence des langues. Ainsi, sur le plan syntaxique, elles présentent des similitudes avec des constructions libres et obéissent à des contraintes de sélection. Ces expressions dites figées ont parfois des significations semblables, mais elles peuvent aussi véhiculer des sens différents.

3En somme, l’ouvrage présente au lecteur des concepts comme « figement », « faux amis » ou « géosynonymie » et ouvre la voie aux chercheurs qui s’intéressent à l’étude des expressions figées dans les diverses variétés de la langue française.

Haut de page

Pour citer

Daman Cissokho, Les expressions verbales figées de la francophonie. Belgique, France, Québec et Suisse
Le français à l'université , 15-03 | 2010
Mise en ligne le: 22 novembre 2011, consulté le: 21 janvier 2019

Haut de page

Auteur

Daman Cissokho

Université de Ziguinchor (Sénégal)

Du même auteur

Haut de page