Le français à luniversité

IDNeuf : un métaportail pour les ressources éducatives

Catherine Dhaussy

Texte intégral

1Le métaportail IDNeuf a été lancé en juin 2016, à l’occasion du second sommet des ministres francophones de l’enseignement supérieur, en présence de Madame Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’OIF, et de Monsieur Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l’AUF. Près de 40 000 ressources sont déjà indexées dans ce portail qui, à terme, devrait contribuer à l’intégration de l’espace académique francophone par le numérique éducatif.

2Les ministres francophones de l’enseignement supérieur réunis pour la première fois à Paris en juin 2015 ont décidé d’une série de chantiers, parmi lesquels le métaportail IDNeuf (http://www.idneuf.org/) de ressources éducatives libres (REL). L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), via l’Institut de la Francophonie pour l’Ingénierie de la connaissance et la Formation à distance (Ific), a été chargée de sa mise en œuvre, et le lancement a eu lieu à Bamako en juin dernier.

3Destiné à tous les publics, étudiants, enseignants et chercheurs, personnel administratif ou technique dans les universités, mais aussi dirigeants et décideurs académiques ou du monde socioéconomique, ce portail vise à indexer les ressources éducatives en langue française, cours, diaporama, tutoriel, questionnaire, liste de références, autoévaluation, etc., à l’aide d’un ensemble de métadonnées qui permettent une recherche fine.

4Le métaportail se développe selon quatre axes :
— faciliter la création, la médiatisation et l’indexation de ressources numériques éducatives ;
— favoriser leur partage, leur utilisation et leur développement ;
— offrir à l’ensemble de la communauté d’utilisateurs et à ses réseaux l’accès à des catalogues de ressources éducatives ;
— proposer aux établissements d’enseignement supérieur un accompagnement qui leur permette de poser et de développer leur stratégie en matière de ressources libres.

5Le site se structure en deux parties : un moteur de recherche et une offre de services associés.

6Des ressources, un moteur
Les ressources éducatives, que l’on peut définir comme les supports mobilisables dans le cadre d’une formation, d’un apprentissage, se caractérisent par leur variété, et si l’on pense immédiatement aux cours en ligne, aux exercices ou aux évaluations, il peut aussi s’agir d’une expérience, de matériel de référence, d’un texte narratif, d’un glossaire, voire d’un index ou d’un article.

7Ces ressources, quand elles sont partagées et accessibles via Internet, peuvent également se trouver caractérisées, toutes, par une série d’indications, de données sur des données, autrement dit les « métadonnées », qui sont attachées à chacune d’entre elles : discipline scientifique, auteur, titre, format, niveau (enseignement supérieur ou formation professionnelle, licence ou master, cégep, doctorat…), date de création, pays d’origine, etc.

8Le métaportail IDNeuf compte actuellement près de 40 000 ressources éducatives en langue française, et chacune de ces REL a été précisément décrite, à l’aide de l’ensemble des données disponibles. Les ressources ne sont pas stockées en tant que telles dans le serveur du portail, elles font l’objet d’une indexation et sont accessibles dans l’institution qui les héberge via le métaportail, qui permet quant à lui de les identifier et d’en trouver la localisation. Le portail n’est donc pas constitué de ressources proprement dites, mais donne accès à des ressources distantes, en libre accès.

9Ces ressources n’ont pas été réunies une à une de manière singulière, elles ont été identifiées via un « moissonnage » : le moteur, en utilisant un protocole informatique standard, collecte des fiches de métadonnées partagées ou déposées en libre accès sur un espace de stockage dédié appelé « entrepôt de métadonnées ». Cette opération permet que, lors d’une recherche, la ressource soit trouvée, où qu’elle se trouve stockée.

10Pour permettre l’identification des ressources pertinentes en fonction d’un besoin plus ou moins défini, un moteur de recherches spécifique a été conçu et développé par une équipe associant l’université de Valenciennes (France), la Teluq (Québec) et l’Ific. Il utilise le protocole ORI-OAI (Outil de Référencement et d’Indexation pour un réseau de portails), conçu pour gérer des ressources élaborées et décrites de manière disparate, en fonction de particularités disciplinaires, régionales ou nationales, institutionnelles ou individuelles.

11Ce moteur propose plusieurs niveaux de recherche :
— la recherche simple, par mot-clef : elle s’effectue en indiquant dans le champ de recherche disponible sur la page d’accueil un mot, un groupe de mots ou une expression correspondant à la demande : le moteur lance alors une recherche dans l’ensemble des fiches descriptives des ressources indexées, et la liste des ressources correspondant à la recherche s’affiche sur une ou plusieurs pages, selon un nombre défini d’entrées et différents critères de tri (auteur, date, titre) ;
— la recherche spécifiée par critère : on peut sélectionner un ou plusieurs critères : discipline scientifique (selon la classification universelle issue de la classification décimale Dewey fréquemment utilisée en documentation, dans les bibliothèques), type de ressource, niveau académique correspondant à l’utilisation, format, date ou pays de création, pour obtenir des résultats affichés de la même manière que dans le cas d’une recherche simple ;
— la recherche avancée : elle s’effectue en renseignant un ou plusieurs champs correspondant aux métadonnées de la fiche descriptive, cette plus grande précision permettant de limiter le nombre des résultats de la recherche ;
— la recherche affinée : le métaportail IDNeuf propose d’affiner toute liste de résultats obtenue : les menus permettent de préciser la recherche selon le champ disciplinaire, le type de ressource, le niveau souhaité pour en tirer le meilleur profit, son format, sa date de création et le pays où elle a été produite.

12Le moteur devrait évoluer dans les deux années à venir vers l’instrument d’un métaportail « sémantique », de manière à traiter automatiquement la disparité de description des données et à prendre en considération toutes les spécificités régionales et nationales. Cette évolution marquera un pas supplémentaire vers l’intégration de l’espace francophone de l’enseignement, dans le respect de la diversité qui caractérise l’esprit de la Francophonie, espace créatif d’interculturalité vivante.

13Un moteur, des services
L’ensemble des métadonnées et le moteur de recherches constituent les deux piliers du métaportail, qui reste cependant incomplet sans l’ensemble de services associés : il convient de maîtriser et d’utiliser correctement les outils pour qu’ils déploient toute leur puissance.

14À cette fin, l’IFIC propose son expertise dans le domaine de l’ingénierie de la connaissance et prévoit une série d’actions à court et à moyen terme, en interne à l’AUF, avec et pour les CNF et leur public, et auprès des partenaires académiques :
— ingénierie pédagogique : création de ressources, indexation, intégration, utilisation ;
— sensibilisation, auprès de l’ensemble de la communauté universitaire francophone : barcamps, webinaires, démonstrations, TeduX REL, etc. ;
— formation de formateurs : Clom (MOOC), ateliers de formation, dont sensibilisation à l’indexation, élaboration de DIY (« do it yourself », modules d’autoformation) pour la création de cours en ligne et leur indexation, l’utilisation des REL dans un cours, etc.; formation à distance de référents dans les CNF, pour l’indexation ;
— soutien à la recherche : en relation avec le réseau Aren et l’incubateur doctoral Mirrtice, mais aussi dans le cadre du développement du moteur du métaportail IDNeuf, création, développement et renforcement de communautés de chercheurs ;
— certification : cadre de référence sur la certification des compétences acquises dans le cas d’enseignements en ligne et labellisation des centres d’examen ;
— animation du réseau : organisation de journées dans les CNF, communauté d’usagers et d’usages, etc.

15L’Ific s’efforcera de répondre à toute demande de la part des établissements. Avec l’ensemble des référents dans les bureaux régionaux, l’institut se tient également à la disposition des CNF pour mener des actions conjointes en faveur de la promotion du métaportail et des ressources éducatives libres.

16Des services, une communauté d’usages
Les services, on le voit, invitent à une autonomisation responsable (empowerment) des usagers, à l’échelle individuelle et collective : les personnes, voire les institutions, qui franchissent le portail et entrent dans le domaine des ressources éducatives jouent tour à tour divers rôles, dans la création, l’indexation, l’utilisation, l’enrichissement, le renforcement, la sensibilisation, la diffusion, la réutilisation, la capitalisation… de cette manière, les REL se développent et répondent de mieux en mieux aux besoins réels.

17Les services sont présentés dans le métaportail comme un accompagnement : il s’agit bien, pour les concepteurs et les porteurs d’IDNeuf, d’apporter une expertise dans le domaine de l’ingénierie pédagogique afin de permettre à la communauté des acteurs, chacun à son niveau d’intervention, de travailler ensemble à relever des défis communs.

18À terme, via le métaportail, via les réseaux dans lesquels il s’inscrit, réseaux d’enseignants, de chercheurs, de documentalistes, mais aussi d’établissements, le dispositif IDNeuf devrait permettre l’enrichissement des REL et leur diversification en termes d’origine géographique, les échanges de bonnes pratiques sur le sujet et l’existence d’une communauté d’usages aux intérêts et aux apports partagés.

19Le métaportail IDNeuf vient d’être inauguré; il devra s’enrichir, dans les mois et les années à venir, de ressources élaborées dans l’ensemble de la Francophonie. En ce sens, un appel permanent (http://ific.auf.org/appel-a-region/appel-permanent-ressources-educatives-idneuf) a été lancé, afin de favoriser le partage des ressources existantes non encore répertoriées, et on peut penser avec une confiance raisonnable que les actions de sensibilisation et de formation prévues au titre des services permettent d’encourager et de développer la création et l’indexation. Le numérique éducatif constitue un défi pour la Francophonie universitaire; il se pose également comme une formidable chance de développement, d’intégration et de rayonnement.

Haut de page

Pour citer

Catherine Dhaussy, IDNeuf : un métaportail pour les ressources éducatives
Le français à l'université , 21-04 | 2016
Mise en ligne le: 12 décembre 2016, consulté le: 18 janvier 2019

Haut de page