Le français à luniversité

Une francophonie en quête de sens. Retour sur le premier Forum mondial de la langue française

Efstratia Oktapoda

Référence de l'oeuvre:

Simard, Jean-François et Abdoul Echraf Ouedraogo (dir.), (2014), Une francophonie en quête de sens. Retour sur le premier Forum mondial de la langue française, avec la collaboration de Michel Doucet et Gérard Lemoine, Préface de Michaëlle Jean, Presses de l’Université Laval, Québec, Chaire Senghor de la Francophonie, Université du Québec en Outaouais (UQO), 430 pages.

Texte intégral

1L’ouvrage de Jean-François Simard et Abdoul Echraf Ouedraogo est un collectif de prestige et un beau retour critique et analytique sur un événement d’exception, le premier Forum mondial de la langue française organisé en juillet 2012 à Québec, sous les auspices de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

2Si le Forum a réuni plus de 1 200 participants du monde entier affichant un caractère international et innovant dans les annales de la Francophonie et de la société civile, le collectif que proposent J.-F. Simard et A. E. Ouedraogo se veut l’espace privilégié d’une francophonie plurielle et d’un engagement francophone à travers le monde. Le défi est grand, le défi est haut : élucider la représentation de la francophonie, le processus de symbolisation identitaire dans l’action sociale et comme objet d’étude scientifique.

3L’ouvrage de J.-F. Simard et A. E. Ouedraogo n’est pas un simple ouvrage universitaire strictu senso, mais un ouvrage général sur tout l’espace francophone, la référence et la défense à la fois du français dans tous ses aspects, linguistiques, politiques, administratifs, juridiques et culturels.

4Les cinq parties qui composent cet ouvrage de plus de quatre cents pages ne réunissant finalement qu’un choix restreint de vingt-six contributions sur plus de mille participations présentées lors du Forum illustrent le désir profond des auteurs de faire de cette rencontre, et du livre qui en résulte, le témoignage pluriel de l’implication de la société civile dans l’espace francophone. Il n’est pas fortuit que le fil conducteur de l’ouvrage soit le mot « enjeux » au pluriel, comme les espaces représentés par la Francophonie, aussi diverse que plurielle.

5La première partie de l’ouvrage est consacrée aux enjeux de la diversité linguistique dans l’espace francophone; la deuxième aux enjeux juridiques de la coexistence des langues; la troisième aux enjeux de la construction d’un espace économique francophone; la quatrième envisage, judicieusement, la Francophonie comme un espace aux divers enjeux (littéraires, démographiques, numériques, mathématiques et médiatiques); enfin, la cinquième partie étudie les enjeux socioculturels de l’enseignement du français tels qu’ils sont diagnostiqués en Haïti, en Mauritanie, en Roumanie et au Vietnam.

6Dans une introduction plus que lumineuse, les deux directeurs du collectif retracent en grands maîtres toute la Francophonie de toutes les approches possibles : sociographique, utopique, linguistique. Ils retracent la francophonie d’Onésime Reclus, la Francophonie de Léopold Sédar Senghor, puis de la troisième francophonie altermondialiste, faisant la synthèse de grands théoriciens et politiques de la francophonie (Farandjis, Hagège, Guillou, Combe, Roy, Arnaud, Wolton…). En situant le cadre général de la Francophonie, les auteurs du collectif suscitent la réflexion sur l’émergence d’une nouvelle Francophonie au sein de l’OIF, celle d’Abdou Diouf et de son équipe, une Francophonie qui fait peau neuve en affichant désormais un caractère social.

7Ouvrage monumental que cet ouvrage de Jean-François Simard et Abdoul Echraf Ouedraogo pour changer le monde en français. Un ouvrage qui pose les jalons pour une nouvelle francophonie et esquisse les futurs qui lui sont encore possibles.

Haut de page

Pour citer

Efstratia Oktapoda, Une francophonie en quête de sens. Retour sur le premier Forum mondial de la langue française
Le français à l'université , 21-01 | 2016
Mise en ligne le: 09 mars 2016, consulté le: 16 janvier 2019

Haut de page

Auteur

Efstratia Oktapoda

Université Paris Sorbonne ― Paris IV (France)

Du même auteur

Haut de page