Le français à luniversité

Parcours interculturels. Être et devenir

Abdelouahab Dakhia

Référence de l'oeuvre:

Morel, Maia (coord.), (2010), Parcours interculturels. Être et devenir, Éditions Peisaj, Montréal, 303 pages.

Texte intégral

Image1

1Cet ouvrage collectif à caractère universitaire se présente comme un hommage à un professeur, à un homme profondément convaincu du droit des autres à se dire, d’abord dans leur propre culture, ensuite dans la multitude des langues offertes au genre humain. Maia Morel montre l’importance de la dimension interculturelle, qui est omniprésente dans une contemporanéité en délire effrayée par la mondialisation et la globalisation.

2Organisé en quatre parties, le volume se veut un ensemble de parcours interculturels, un socle de réflexions et d’interrogations imprégné de la générosité des langues et des cultures, de la conscience de leur valeur malgré les conflits et les luttes intestines. Quels que soient le lieu et l’époque, quels que soient les situations et les acteurs, les contributeurs délivrent un message des plus salutaires : la pratique de l’écriture, aussi bien dans la création que dans la traduction, rappelle les hommes à leur essence et les pousse à se rencontrer au-delà des frontières politiques, économiques et géographiques, au-delà des ambitions et des représentations, afin qu’ils puissent partager enfin et vivre pleinement leur destin d’hommes et de femmes au sein de la culture.

Haut de page

Pour citer

Abdelouahab Dakhia, Parcours interculturels. Être et devenir
Le français à l'université , 16-02 | 2011
Mise en ligne le: 31 janvier 2012, consulté le: 18 janvier 2019

Haut de page

Auteur

Abdelouahab Dakhia

Université Mohamed Khider-Biskra (Algérie)

Haut de page