Le français à luniversité

Un master en français langue étrangère et/ou seconde en ligne et à distance avec l’Université des Antilles

Patrick Riba

Texte intégral

1L’Université des Antilles et de la Guyane (UAG), seule université française dont le siège et les campus se trouvent dans la zone Amérique, dispose, depuis 2009, au sein de sa faculté des Lettres et sciences humaines en Martinique, d’un Institut caribéen d’études francophones et interculturelles, l’ICEFI, en charge de la recherche et de la formation en études créoles et créolistique, traduction et traductologie, français langue étrangère et politiques linguistiques, éducation comparée dans l’enseignement des langues, et arts caribéens.

2Dans le domaine de l’enseignement du français langue étrangère ou langue seconde, FLE/FLS, cet institut est connu de longue date par les partenaires universitaires de la zone caraïbe et, plus largement, dans les Amériques.

3Créé en 1996 sous le nom d’Institut supérieur d’études francophones, il a en effet assuré la formation de nombreux enseignants aux niveaux Master et Doctorat, et ses équipes ont participé à de nombreux projets de l’Agence universitaire de la Francophonie, aussi bien dans le domaine de la formation (par exemple dans le projet IFADEM en Haïti) que de la recherche (en organisant par exemple un séminaire sur l’intercompréhension des langues comme évoqué dans le présent numéro).

4En septembre 2014, l’équipe désormais dirigée par le Pr Nicole Koulayan, a mis en place une nouvelle modalité de formation des professeurs de FLE/FLS aux niveaux Master 1 et Master 2, en proposant une formule entièrement en ligne et à distance qui n’implique pour les étudiants aucun déplacement en Martinique, ni même de regroupements locaux pour participer aux sessions d’examens et de soutenance.

5Grâce à ce nouveau dispositif, plus d’une centaine d’étudiants provenant de 13 pays différents, majoritairement de la Région Caraïbe et des Amériques, suivent actuellement cette formation axée sur des thématiques telles que contacts de langues, enseignement du français en milieu plurilingue, enseignement précoce du FLE, compétence de communication interculturelle, évaluation en langues et certifications, ou encore enseignement du FLE et nouvelles technologies.

6Conscients des enjeux professionnels d’une formation à laquelle s’inscrivent essentiellement des enseignants en cours d’activité, soucieux à la fois de valoriser leurs acquis et compétences professionnelles tout en s’initiant à la recherche appliquée en langues, les enseignants de l’ICEFI ont également souhaité mettre en évidence dans ce parcours une réflexion sur des thèmes tels que les politiques linguistiques et la Francophonie, mais aussi l’ingénierie de la formation et le management éducatif.

7Ainsi, ce Master français aux unités de crédits européennes aborde de façon à la fois théorique et concrète des thématiques pertinentes dans la zone, ce qui lui confère une indiscutable validité professionnelle.

8C’est aussi, bien sûr, une étape indispensable vers le doctorat pour celles et ceux qui s’intéressent à la recherche.

9En effet, les cours proposés sur la méthodologie de la recherche, la constitution de dossiers et les études de cas, les travaux de recherches bibliographiques, la consultation des séminaires du CRILLASH (laboratoire de recherche de la faculté des Lettres et sciences humaines de l’UAG, consultables sur la base de données en ligne MANIOC : http://www.manioc.org), ou encore la rédaction d’un mémoire de recherche en fin de Master 2 permettent en effet aux étudiants inscrits de se préparer pour entamer éventuellement une recherche scientifique de haut niveau au doctorat.

10Ce Master a donc été conçu dans la parfaite continuité de la modalité en présentiel offerte jusque-là en Martinique, mais avec de nouveaux avantages pour les étudiants, tout comme d’ailleurs pour les organismes responsables de la formation des enseignants de FLE/FLS dans la zone.

11Nous en citerons au moins deux : la plateforme en ligne ouverte 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, permet aux étudiants de suivre les cours sans interrompre leur activité professionnelle (même si le plan de charge de travail personnel n’est pas à négliger), et les coûts de formation restent relativement accessibles (450 euros/an, hors frais éventuels de sécurité sociale pour les étudiants relevant du régime français).

12D’inévitables doutes, et difficultés, surgissent lorsqu’un projet de ce type se met en place. L’apprentissage en ligne implique une autodidaxie aux contours encore assez mal connus, et la formation à distance — particulièrement lorsqu’elle est proposée via Internet — crée de nouvelles frontières qu’il faut apprendre à franchir.

13Ce Master encore jeune ne prétend pas avoir résolu tous les problèmes, mais il est sans doute d’ores et déjà permis de remarquer qu’il permet une interaction individuelle très précise avec chaque étudiant inscrit, et qu’à ce jour les cas d’abandons sont extrêmement rares.

14Intégré à un projet de création d’une Université Numérique des Départements d’Outre-mer français en collaboration avec l’Université de la Réunion où un Master en ingénierie des langues est déjà proposé depuis plusieurs années, le Master FLE/FLS de l’ICEFI s’inscrit dans la dynamique portée par l’Agence universitaire de la Francophonie; il participe de la formation de cadres de haut niveau et favorise une recherche scientifique de qualité sur la didactique des langues, œuvrant ainsi pour la pérennisation du français dans les Amériques.

15Nous émettons le vœu que les multiples contacts et associations qu’il suscite avec des universités partenaires de la zone permettront de l’enrichir et de l’inscrire encore plus profondément et durablement dans un paysage plurilingue, anglophone, hispanophone et/ou créolophone, où le français entendu comme une langue étrangère, seconde et/ou de scolarisation constitue un fil conducteur commun pour des acteurs éducatifs impliqués dans les défis de ce XXIe siècle.

16La formation dure généralement deux ans (Master 1 et Master 2), et la campagne de candidature se déroule annuellement entre janvier et mars. Toute personne titulaire d’un titre français ou étranger équivalent à une Licence peut s’informer sur le site https://sites.google.com/site/icefiuag/la-filiere-fle/le-master-fle-en-ligne-et-a-distance ou contacter l’ICEFI à l’adresse masterfle@martinique.univ-ag.fr

Haut de page

Pour citer

Patrick Riba, Un master en français langue étrangère et/ou seconde en ligne et à distance avec l’Université des Antilles
Le français à l'université , 19-04 | 2014
Mise en ligne le: 22 décembre 2014, consulté le: 18 juin 2019

Haut de page

Auteur

Patrick Riba

ICEFI Université des Antilles et de la Guyane

Du même auteur

Haut de page