Le français à luniversité

L’appropriation des écrits universitaires

Mohamed Miled

Référence de l'oeuvre:

Blaser, Christine et Marie-Christine Pollet (dir.), (2010), L’appropriation des écrits universitaires, coll. « Diptyque » no 18, Presses universitaires de Namur, Namur, 165 pages.

Texte intégral

Image1

1Ce numéro est une contribution importante au débat pédagogique sur la professionnalisation de la formation de l’étudiant. Il traite d’une problématique didactique en émergence : les « littératies universitaires », qui désignent les pratiques de réception et de production des discours propres à ce milieu. Les auteurs se réfèrent à des recherches menées en France, en Belgique, au Québec et aux États-Unis, analysent les représentations des étudiants quant à ce type d’écrits, proposent un cadre en explicitant les spécificités discursives des textes universitaires dans différentes disciplines et initient des contenus et des modalités didactiques visant l’accessibilité de ces discours.

2La publication, qui signale des perspectives de recherche prometteuses, procède à une définition des besoins en matière de lecture-production de discours dans différents contextes universitaires; elle propose en outre des méthodes destinées à familiariser les étudiants avec ces modes de communication et avec leurs fonctionnements langagiers. Par ailleurs, on y suggère des dispositifs visant l’acquisition de compétences en lecture-écriture par les étudiants, qui doivent, dès leur entrée à l’université, apprivoiser de nouveaux types d’écrits (résumés, comptes rendus d’expériences, commentaires, exposés oraux) et qui sont, plus tard, appelés à rédiger un mémoire ou une thèse. Cette formation, qui constitue un vecteur d’assimilation et d’élaboration des savoirs, ne doit pas être seulement considérée comme un ensemble de cours de soutien ou de remédiation, mais aussi comme un objet d’enseignement à intégrer dans le curriculum. Sur le plan institutionnel, elle peut par exemple être présentée sous forme de modules pratiques ou d’ateliers d’écriture adaptés aux disciplines.

Haut de page

Pour citer

Mohamed Miled, L’appropriation des écrits universitaires
Le français à l'université , 16-02 | 2011
Mise en ligne le: 31 janvier 2012, consulté le: 10 décembre 2019

Haut de page

Auteur

Mohamed Miled

Université de Carthage (Tunisie)

Du même auteur

Haut de page