Le français à luniversité

Dimensions communicatives de l’enseignement en langues

Mina Sadiqui

Référence de l'oeuvre:

Almeida Filho, José Carlos Paes de [traduction de Denise Gisele de Britto Damasco et Patrick Dahlet], (2013[1993]), Dimensions communicatives de l’enseignement en langues, Pontes, Campinas, 121 pages.

Texte intégral

Image1

1L’ouvrage s’inscrit dans le champ de la didactique des langues. Il interroge plus particulièrement le concept d’« approche » et met en valeur son impact sur les paramètres qui interagissent dans tout processus d’enseignement/apprentissage d’une langue étrangère.

2L’auteur conçoit cette notion comme étant un facteur déterminant, permettant de décrire la façon dont se construit tout enseignement, celui d’une langue étrangère plus particulièrement, pour que son apprentissage ait lieu. L’approche demeure également, selon Filho, un élément capital dans le repérage et l’analyse des éléments explicatifs du pourquoi de ces deux processus. Il précise toutefois que d’autres facteurs relevant de la dimension affective ou encore concernant les divers impacts des « forces potentielles » existant en dehors du contexte scolaire devraient être intégrés, et ce pour mener à bien cette démarche.

3Il propose ensuite une configuration globale pour approcher les deux processus et s’arrête plus particulièrement sur une approche, encore prégnante en classe de langue, l’approche communicative en l’occurrence. Conçue comme étant centrée sur le profil spécifique de l’apprenant, sur ses motivations, sur ce qui devrait avoir du sens pour lui, cette approche permet, selon l’auteur, la conception du processus d’enseignement/apprentissage non pas en termes de contenus grammaticaux prédéfinis et codifiés, mais plutôt de tâches et d’activités en relation avec la situation et le contexte réels et spécifiques de chaque apprenant.

4Il explicite cette conception en offrant au lecteur quelques repères méthodologiques et un certain nombre de réalisations pratiques se rapportant aux diverses activités de classe. Il propose alors des dispositifs, certes pas très développés, mais parfaitement cohérents, vu que le contenu grammatical se trouve parfaitement intégré dans l’entrée communicative suggérée.

5L’ouvrage se clôt sur un chapitre dédié à l’évaluation dans le contexte communicatif. Les outils proposés semblent ouvrir de nouvelles perspectives, encore pertinentes à l’heure actuelle.

6Almeidas Filho réfère souvent, dans cet ouvrage écrit au début des années 90, au contexte brésilien. Cependant, la réflexion développée aussi bien sur le plan conceptuel que méthodologique pour optimiser l’appropriation d’une langue/culture étrangère peut encore être transférable dans d’autres contextes.

Haut de page

Pour citer

Mina Sadiqui, Dimensions communicatives de l’enseignement en langues
Le français à l'université , 19-02 | 2014
Mise en ligne le: 11 juin 2014, consulté le: 10 décembre 2019

Haut de page