Le français à luniversité

Un portail d’information et de préparation linguistique pour poursuivre des études dans une université francophone

Texte intégral

Image1

1Depuis le 2 décembre 2013, le site Internet « Estudar em Francofonia / Étudier en Francophonie » est accessible au public. Destiné aux étudiants brésiliens, ce site bilingue français-portugais vise à préparer ces étudiants à une mobilité vers des pays francophones et constitue un soutien apporté par l’Agence universitaire de la Francophonie au programme brésilien de mobilités internationales Ciência sem Fronteiras (CsF).

2Cet engagement de l’AUF fait suite à la déclaration conjointe de M. François Hollande, président de la République française, et de Mme Dilma Rousseff, présidente de la République fédérative du Brésil, qui a sollicité l’AUF pour aider à la préparation linguistique des étudiants brésiliens du programme CsF souhaitant opter pour une université française1.

3Les universités membres de l’AUF au Brésil, en Belgique, au Canada et en France ont également fait part des besoins d’information et de préparation linguistique en français des étudiants brésiliens candidats à ce programme, en particulier pour ceux qui se trouvent éloignés des grands centres et de leurs ressources.

4Afin de répondre aux besoins exprimés, de contribuer à valoriser l’offre de formation universitaire francophone et de favoriser le choix par les étudiants brésiliens d’établissements francophones qui répondront à leurs besoins de formation et aux exigences du programme CsF, l’AUF a développé le site « Estudar em Francofonia / Étudier en Francophonie », un portail composé de deux volets :

5Premier volet, un service d’information ayant pour objectifs de :
- rassembler des renseignements pratiques relatifs aux trois pays francophones participants (Belgique, Canada, France);
- permettre aux étudiants d’identifier des établissements francophones offrant un programme de formation dans la discipline de leur choix.

6Un moteur de recherche propose au candidat d’identifier un établissement francophone en filtrant les formations par pays, par discipline et par niveau. L’information présentée sous l’onglet « Pays » permet de se renseigner sur la culture académique du pays (présentation du système d’enseignement supérieur, nom des diplômes des niveaux universitaires, vie universitaire, calendrier, évaluation et validation), les services disponibles sur le campus, les modalités d’entrée à l’université, le processus d’admission, les exigences linguistiques, les permis de séjour et de travail et l’hébergement. Toute l’information est proposée en français et en portugais.

7Second volet, un service de formation à la langue française de spécialité :
- un dispositif en ligne sur une plateforme interactive de formation qui s’appuie sur des contenus établis par des spécialistes du français sur objectifs universitaires (FOU) sous la forme de modules d’autoformation. Ces modules pourront également être utilisés par les professeurs des centres de langues formant les étudiants qui se destinent à partir dans le cadre du programme CsF;
- un plan de formation à la didactique du FOU pour les professeurs de français des centres universitaires d’enseignement des langues est mis en place sous la forme de rassemblements régionaux et de suivi en ligne de préparation d’outils d’enseignement.

8Le contenu des modules est élaboré sous la responsabilité d’un comité scientifique international de pilotage composé d’experts universitaires belges, brésiliens, canadiens et français. Ces modules spécialisés sont des formations complémentaires destinées à préparer directement les étudiants aux échanges linguistiques en contexte académique. Ils ne remplacent pas une formation linguistique de base complète largement accessible au Brésil en cours présentiels ou à distance auprès d’opérateurs comme les divers centres de langues et les Alliances françaises. Ce portail est un outil complémentaire à ce que proposent par ailleurs les organismes nationaux et les universités pour l’information et la préparation linguistique avant et après le départ. Pour ce service de formation à la langue française de spécialité, l’AUF a sollicité l’expérience acquise dans le domaine de la didactique du français sur objectifs universitaires par l’équipe que nous dirigeons (Heloisa Costa, Universidade de São Paulo; Chantal Parpette, Université Lyon 2) afin de piloter le projet.

9Les inscriptions sur la plateforme d’autoformation au français sur objectifs universitaires « J’améliore mon français » sont gratuites et valides pour l’année civile 2014. Elles peuvent être renouvelées chaque année.

10Le comité scientifique de pilotage international est constitué des enseignants des universités suivantes :
Chantal Parpette, Université Lumière Lyon 2 (France)
Jean-Marc Mangiante, Université d’Artois (France)
Catherine Carras, Université Grenoble 3 (France)
Christiane Blaser, Université de Sherbrooke (Canada)
Marie-Christine Pollet, Université libre de Bruxelles (Belgique)
Heloisa Albuquerque-Costa, Universidade de São Paulo – USP (Brésil)
Selma Alas Martins, Universidade Federal do Rio Grande do Norte – UFRN (Brésil)
Maria Cristina Roveri Nagle, Universidade Estadual de Campinas – UNICAMP (Brésil)
Sandra Monteiro, Universidade Federal do Paraná – UFPR (Brésil)

11Pour accompagner le lancement du portail « Estudar em Francofonia / Étudier en Francophonie » et pour familiariser les enseignants brésiliens des centres de langues et des départements de français avec la conception de programmes de français sur objectifs universitaires (FOU), l’AUF a de plus organisé trois sessions de formation d’enseignants la première semaine de décembre 2013 à Curitiba, à Natal et à Belo-Horizonte. Au total, une soixantaine d’enseignants ont pu être formés à cette approche. Ces sessions ont été animées par Chantal Parpette et Julie Stauber, de l’Université Lumière Lyon 2 (France), avec Heloisa Costa (Université de São Paulo), Selma Alas (Université fédérale du Rio Grande do Norte), Cristina Bustamante (Université fédérale de Minas Gerais) et Sandra Monteiro (Université fédérale du Paraná).

12Le portail « Estudar em Francofonia / Étudier en Francophonie » propose entre autres aux étudiants brésiliens préparant leur mobilité des séquences pédagogiques qui abordent les situations et les discours universitaires dans les établissements d’enseignement supérieur francophones. Appuyées sur des interviews d’enseignants et des témoignages d’étudiants, ces séquences didactisées permettent aux candidats à la mobilité de découvrir l’enseignement supérieur francophone et de développer leur maîtrise du français.

13Grâce aux sessions organisées en décembre 2013, les participants ont pu s’initier pendant 3 jours à la démarche du français sur objectifs spécifiques (FOS), qui sert de cadre méthodologique aux programmes de FOU. Ils ont pu aussi analyser des situations et des discours universitaires francophones. Enfin, ils ont mené une réflexion sur les formes d’activités permettant le développement des compétences orales et sur la mise en œuvre de ces activités sur les vidéos présentes sur le portail. La formation s’est déroulée essentiellement sous forme d’études de cas, d’élaboration collective de séquences et d’analyse comparative entre les propositions des participants.

14Ces formations visent à amener les participants à compléter le portail « Estudar em Francofonia / Étudier en Francophonie ». Des groupes de travail se sont constitués. Ils ont pour tâche de collecter des données et d’élaborer des séquences pédagogiques qui seront mises sur le site au premier semestre 2014.

15 Accès au portail en français : https://csf-francophonie.auf.org/fr/
Accès au portail en portugais : https://csf-francophonie.auf.org/pt/

16À propos du programme Ciênca sem Fronteiras (CsF)
Le programme Ciênca sem Fronteiras (CsF) est un programme national de bourses d’études créé par le gouvernement du Brésil. Il est le fruit d’un effort conjugué entre le ministère brésilien de l’Éducation et le ministère de la Science et de la Technologie par l’entremise de leurs organismes de financement respectifs, à savoir l’Agence fédérale de soutien et d’évaluation des études supérieures du Brésil (CAPES) et le Conseil national pour le développement technologique et scientifique (CNPq).

17L’objectif principal du programme est la promotion de la consolidation et l’expansion de la science, de la technologie et de l’innovation au Brésil à travers l’échange et la mobilité internationale d’étudiants et de chercheurs du premier, deuxième et troisième cycle universitaire.

18Lancé en juillet 2011, le programme vise à envoyer 101 000 étudiants brésiliens étudier à l’étranger dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques d’ici 2015, dont plus de 22 000 dans des pays francophones. Les bourses sont financées par le gouvernement du Brésil avec l’appui du secteur privé.

19Site officiel : http://www.cienciasemfronteiras.gov.br/web/csf/home

Haut de page

Pour citer

Un portail d’information et de préparation linguistique pour poursuivre des études dans une université francophone
Le français à l'université , 18-04 | 2013
Mise en ligne le: 14 mai 2014, consulté le: 19 mars 2019

Haut de page