Le français à luniversité

Quelle place pour les TICe en classe de FLE ? L’heure des bilans

Heloisa Albuquerque Costa

Référence de l'oeuvre:

(2012), « Quelle place pour les TICe en classe de FLE ? L’heure des bilans », Le langage et l’homme. Revue de didactique du français, vol. 47, no 1, E.M.E, Bruxelles, 199 pages.

Texte intégral

Image1

1Cette publication offre un vaste regard sur les principales questions autour de l’intégration des TICe en classe de FLE. Organisé en deux parties, ce numéro réunit dans les douze premiers articles des enseignants-chercheurs provenant de plusieurs pays du monde — Belgique, Liban, Mexique, France, Japon, Canada, Italie, Russie — ayant comme but de discuter et de mettre en commun des réflexions, expériences pédagogiques et résultats de recherche sur l’impact des TICe dans l’enseignement du FLE. Relevant des questions issues des situations concrètes d’enseignement-apprentissage du FLE, les enseignants-chercheurs discutent des problématiques diverses attirant l’attention des lecteurs aux changements que cette révolution numérique entraîne dans les rapports enseignant/apprenant(s), apprenant(s)/apprenant(s) et dans la conception et gestion des espaces. Modalités d’interaction et motivation pour apprendre en contexte hybride (présentiel et distantiel) et dans des dispositifs totalement à distance sont des concepts revus face aux défis de l’enseignement en ligne, où l’on voit clairement la redéfinition de la présence de l’enseignant dans la classe virtuelle. Blogues, applications Google, réseaux sociaux, Internet et tableau blanc interactif apparaissent aussi comme des possibilités, des renouveaux pédagogiques interrogeant des enseignants sur leurs usages et manières d’enseigner et d’apprendre. L’élaboration des scénarios pédagogiques, des routines et étapes pour la réalisation des activités, la définition des types d’interaction dans les forums, des corrections des devoirs envoyés dans l’espace virtuel du cours et l’évaluation du degré de motivation des apprenants sont des sujets bien discutés dans les articles qui nous invitent à réfléchir et à envisager des nouvelles pratiques en TICe.

2La deuxième partie, intitulée Varia, rassemble des articles sur des sujets divers : l’enseignement littéraire en philologie romane en Pologne ; l’écriture filmique, en particulier la femme dans son rôle d’artiste dans une société burkinabè et africaine ; l’apprentissage du français lié aux TICe et à la culture de l’effort chez des étudiants de la première année de traduction et interprétation de l’Université de Murcia (Espagne) ; les résultats d’une recherche menée à l’Université fédérale de Pernambuco (Brésil) sur l’acquisition du langage à partir de l’analyse de la signification du discours de l’enfant ; une étude de cas en Grèce sur la bande dessinée et, finalement, une expérience éducative sur la poésie à l’école, au Chili. Dans l’ensemble, un ouvrage qui prime par l’actualité des thématiques traitées permettant la réflexion des enseignants-chercheurs sur des sujets qui révèlent de nouvelles manières d’enseigner et d’apprendre.

Haut de page

Pour citer

Heloisa Albuquerque Costa, Quelle place pour les TICe en classe de FLE ? L’heure des bilans
Le français à l'université , 18-01 | 2013
Mise en ligne le: 29 juillet 2013, consulté le: 16 janvier 2019

Haut de page