Le français à luniversité

Le français au Cap Vert, contribution à l'histoire de l'enseignement-apprentissage du français

Pierre Dumont

Référence de l'oeuvre:

Garcia, Laurence, (2012), Le Français au Cap Vert, Contribution à l’histoire de l’enseignement-apprentissage du français, L’Harmattan, Paris, 291 pages.

Texte intégral

Image1

1L’ouvrage de Laurence Garcia, tiré d’une thèse de doctorat en Éducation comparée soutenue par l’auteure en 2010, sous la direction de Dominique Groux, a l’immense mérite de faire découvrir à ses lecteurs l’histoire de l’enseignement-apprentissage du français dans un pays mal connu mais qui, pourtant, pourrait inspirer de nombreux acteurs de terrain, actuellement concernés par la refondation des systèmes éducatifs, sur la base du partenariat des langues en présence chez les apprenants.

2C’est, d’abord, la richesse des témoignages recueillis, parfois très (et même peut-être trop) subjectifs, qui va intéresser le lecteur : enseignants, coordinateurs, décideurs, parents et apprenants. C’est aussi l’histoire d’une relation très particulière à la langue française qui marque le lecteur : l’âge d’or du français, du mythe à la réalité. Une réalité qui, aujourd’hui, remet en cause le « mythe du consensus » qui a longtemps motivé et soudé la communauté professionnelle des enseignants de français capverdiens, désormais atteints par la nostalgie née de l’amenuisement des fonctionnements collectifs.

3Se situant hors du champ habituel des études portant sur les systèmes éducatifs bilingues, voire plurilingues (en particulier en Afrique francophone), fondées sur des analyses sociolinguistiques (allant du statut des langues — officielles ou nationales — aux usages constatés), didactiques (portant sur les contenus des programmes de formation et les méthodologies en usage) et pédagogiques (concernant l’évaluation des outils utilisés et la description des pratiques de classes), cet ouvrage a le mérite d’ouvrir une autre réflexion, souvent ignorée, celle de la prise en compte de la motivation des enseignants, et par conséquent, de la « qualification enseignante en français », comme le déclare l’auteure elle-même dans son introduction.

Haut de page

Pour citer

Pierre Dumont, Le français au Cap Vert, contribution à l'histoire de l'enseignement-apprentissage du français
Le français à l'université , 17-03 | 2012
Mise en ligne le: 09 octobre 2012, consulté le: 19 mars 2019

Haut de page

Auteur

Pierre Dumont

Université des Antilles et de la Guyane (France)

Haut de page