Le français à luniversité

Didactiques de l’écrit et nouvelles pratiques d’écriture

Mina Sadiqui

Référence de l'oeuvre:

Kadi, Latifa et Robert Bouchard (coord.), (2012), Didactiques de l’écrit et nouvelles pratiques d’écriture, Recherches et applications / Le français dans le monde, no 51, Clé International, Paris, 166 pages.

Texte intégral

Image1

1L’ouvrage s’inscrit dans le cadre des recherches actuelles sur la didactique de l’écrit dans un contexte d’apprentissage spécifique. Les divers articles nous invitent à approcher autrement cette compétence fondamentale, aussi bien au niveau de l’élaboration et de la mise en œuvre d’un dispositif d’enseignement-apprentissage des langues qu’au niveau du processus de sa mobilisation dans un contexte donné. Certaines spécificités de l’écriture, notamment dans ses nouvelles formes, souvent complexes, sont alors mises en valeur, et quelques pistes d’exploitation pédagogique sont parfois proposées.

2En ce sens, tout en concevant l’écrit comme texte, une première approche différenciée, fondée sur un traitement progressif des compétences se rapportant au processus de la production écrite, esquisse un parcours pédagogique composé essentiellement d’activités de réécriture (non de création) pour une classe FLE.

3La seconde approche propose, en menant une réflexion didactique sur « les expressions introductrices de cadres de discours », deux pistes pour enrichir les activités de classe du praticien. La réflexion menée permettrait, grâce aux outils proposés, de gérer autrement  l’écrit. Il faudrait toutefois l’adapter selon le public cible.

4Les autres articles approchent l’écrit dans ses nouvelles formes et pratiques, soit en référence au contexte linguistique où il évolue (bilinguisme, sociétés plurilingues) ou au contexte technologique où il se transforme en tant qu’objet et outil d’enseignement-apprentissage. Quelques spécificités de ces nouvelles formes d’écriture sont alors mises en exergue, de manière à permettre au praticien plus particulièrement de mieux saisir les compétences liées à cette « plurilittéracie » et à cette « littéracie numérique ».

5L’ouvrage se ferme sur des expériences de pratiques effectives de production écrite réalisées par des collégiens (Sénégal) et des étudiants (Égypte). Les performances accomplies permettent d’interroger la notion complexe du transfert en relation, d’une part, avec le contexte général de l’enseignement du français dans un contexte donné et, d’autre part, avec celui de la recherche relative à la compréhension du système cognitif humain.

6L’ouvrage se ferme ainsi en ouvrant de nouvelles perspectives et en soulevant de nouvelles interrogations sur le processus de construction et de mobilisation des compétences rédactionnelles relatives aux langues étrangères au sein de la recherche scientifique contextualisée et des systèmes éducatifs appliqués.

Haut de page

Pour citer

Mina Sadiqui, Didactiques de l’écrit et nouvelles pratiques d’écriture
Le français à l'université , 17-03 | 2012
Mise en ligne le: 12 février 2013, consulté le: 19 mars 2019

Haut de page