Le français à luniversité

Diversités culturelles et enseignement du français dans le monde. Le projet CECA

Soulisack Luanglad et Marielle Rispail

Référence de l'oeuvre:

Carette, Emmanuelle, Francis Carton et Monica Vlad (dir), (2011), Diversités culturelles et enseignement du français dans le monde. Le projet CECA, Presses universitaires de Grenoble, Grenoble, 263 pages.

Texte intégral

Image1

1Cet ouvrage présente un projet de recherche portant sur les cultures d’enseignement, cultures d’apprentissage du français langue étrangère et du français langue seconde, coordonné par Jean-Pierre Cuq. Il a pour objectif, à partir d’enquêtes de terrain et de corpus recueillis dans les classes, d’identifier les points communs et les particularités de l’enseignement des langues dans des contextes différents. Vingt équipes de différents pays sur quatre continents y ont participé. Le projet CECA a été lancé par la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF) et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF).

2L’ouvrage est structuré de façon à offrir une compréhension globale du projet et à présenter quelques-uns de ses résultats. Cinq équipes de chercheurs (du Mexique, du Kazakhstan, du Vietnam, du Liban et de Tunisie) présentent une synthèse de leurs enquêtes, soulignant une grande variété dans les manières d’aborder et de conduire une recherche malgré un protocole de recherche commun. Les autres équipes décrivent un aspect particulier de leur milieu de travail et de recherche : l’équipe française s’intéresse à l’enseignement-apprentissage du français auprès d’élèves allophones nouveaux arrivants en France, visant leur intégration dans le système scolaire français. L’équipe d’Argentine étudie les présentations et les styles d’enseignement des professeurs de FLE. L’équipe d’Ouganda propose une réflexion sur l’utilisation de l’anglais par les enseignants et les apprenants dans la classe de FLE. L’équipe du Gabon s’intéresse aux pratiques culturelles de construction et de transmission du savoir en français langue seconde ; elle analyse aussi la place de l’oral et de l’écrit dans les pratiques d’enseignement-apprentissage. L’équipe de Roumanie mène, quant à elle, une comparaison sur l’enseignement-apprentissage des actes de parole dans les écoles roumaines, françaises et brésiliennes.

3Les synthèses et les descriptions des équipes, soignées, précises et illustrées de nombreux exemples mettent en valeur les points particuliers des cultures d’enseignement et cultures d’apprentissage du FLE et FLS dans différents pays du monde. La diversité est soulignée, et même valorisée, à travers des objectifs communs ; diversité à prendre en compte et à exploiter à tous les niveaux de mise en œuvre des processus d’apprentissage et des stratégies d’enseignement.  

4La construction de l’ouvrage est cohérente et dynamique : des principes épistémologiques et théoriques à la description des objectifs, en passant par le protocole d’enquête et les interrogations méthodologiques bien claires, elle donne de la solidité aux résultats obtenus. Cette démarche pourrait être un modèle pour les futures équipes de recherche au niveau régional, national ou international.

Haut de page

Pour citer

Soulisack Luanglad et Marielle Rispail, Diversités culturelles et enseignement du français dans le monde. Le projet CECA
Le français à l'université , 17-02 | 2012
Mise en ligne le: 09 mai 2013, consulté le: 18 août 2019

Haut de page

Auteurs

Soulisack Luanglad

Université des Sciences de la Santé, Vientiane (Laos)

Du même auteur

Marielle Rispail

CELEC / UJM de Saint-Etienne (France)

Du même auteur

Haut de page