Le français à luniversité

Du tout au rien : libre-choix et polarité négative

Daniel Lebaud

Référence de l'oeuvre:

Larrivée, Pierre, (2007), Du tout au rien : libre-choix et polarité négative, Honoré Champion, Paris, 240 pages.

Texte intégral

Image1

1L’objet premier de l’ouvrage est une hypothèse sur l’organisation du sens : on cherche à dégager les mécanismes qui interviennent dans le rapport entre une expression et son interprétation. L’auteur propose « une conception novatrice et intégrative […] de la polysémie […]. Le sens des polysèmes se calcule selon au moins deux modes distincts […] : d’abord une instruction de sens ; ensuite, la relation d’un concept à un indicateur contextuel, lequel dérive par inférence la lecture observable […] » (p. 171).

2P. Larrivée fonde son argumentation sur une étude très fine du fonctionnement de l’expression indéfinie polysémique qui que ce soit argumentation étayée par un riche corpus (Annexe empirique, p. 175-215). Qui que ce soit comprend trois types de représentations sémantiques : une valeur conceptuelle (« sélection arbitraire d’une occurrence possible de l’ensemble des animés humains » (p. 66) ; quatre interprétations (universelle négative, universelle positive, existentielle, concessive) ; et des indicateurs contextuels assurant le passage du schéma conceptuel aux interprétations (ou variantes contextuelles) et réunis par des mécanismes autonomes généraux (les instructions de sens, en particulier la polarité négative, « qui permet d’évoquer le rejet d’un ensemble large d’occurrences suivant un raisonnement concessif »).

3En conclusion, « l’organisation du sens linguistique repose sur un ensemble de représentations sous-spécifiées que des indicateurs contextuels ou des instructions de sens pourront faire converger en des propriétés interprétatives qui rendront possible l’identification de l’expérience intersubjective ».

Haut de page

Pour citer

Daniel Lebaud, Du tout au rien : libre-choix et polarité négative
Le français à l'université , 13-01 | 2008
Mise en ligne le: 23 mars 2012, consulté le: 19 juin 2019

Haut de page

Auteur

Daniel Lebaud

Université de Franche-Comté (France)

Haut de page